FAQ RéseauxConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 4, nombre de questions : 55, dernière mise à jour : 8 octobre 2014  Ajouter une question

 

La FAQ réseaux avec toutes vos questions réponses


SommaireIRCLes variables (4)
précédent sommaire suivant
 

Pour créer une variable, il faut utiliser la commande set :

Code : Sélectionner tout
/set %maVariable valeur
Les variables ne sont pas typées, il n'est donc pas nécessaire de préciser que la variable sera une chaîne de caractères ou un entier.

Mis à jour le 20 décembre 2013 ram-0000

Pour créer une variable dynamique, il faut utiliser l'opérande $+.
Par exemple, quelqu'un rejoint mon channel, je désire créer une variable composée du mot text, du nom du channel et du nickname.
Il faut à ce moment faire attention. Si l'on crée la variable ainsi :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
on *:join:#Vahalla:{ 
  set %text $+ $chan $+ $nick valeur 
}
On va créer une variable valant %text$chan$nick . mIRC n’interprète pas la variable et prend le nom brut. Pour prendre la valeur, il faut mettre entre crochets :
Code : Sélectionner tout
1
2
3
on *:join:#Vahalla:{ 
  set %text [ $+ [ $chan ] $+ [ $nick ] ] valeur 
}

Mis à jour le 20 décembre 2013 ram-0000

Une variable locale est une variable qui n'existe que dans le bloc où elle est déclarée. On la déclare en utilisant le mot clé var.

Code : Sélectionner tout
/var %locale = salut
Déclarer une variable comme locale permet de ne pas la mélanger avec une variable d'un autre script portant le même nom. En effet , quand on utilise beaucoup de variables, il est courant d'en nommer deux de la même façon par inadvertance, ce qui peut être fâcheux pour le bon fonctionnement des scripts.
En réalité, il serait préférable que les variables soient toujours déclarées ainsi sauf si il y a une bonne raison qu'elles ne le soient pas (si elle est nécessaire dans un autre bloc par exemple).

Mis à jour le 20 décembre 2013 ram-0000

Vous serez sans doute surpris d'apprendre qu'on ne peut pas faire de tableau à proprement parler en scripting mIRC. Pour pallier à ce manque, mIRC implémente une fonctionnalité qu'on appelle token.
Les tokens sont des listes de mot (des chaînes de caractères) séparées par un séparateur quelconque, comme une virgule, un point virgule, un espace ou tout autre caractère présent dans le code ASCII. Par exemple, si je veux créer un "tableau" contenant 56, foo et bar, je vais faire ainsi :

Code : Sélectionner tout
/var %tok = 56 foo bar
Pour accéder à un élément du "tableau", il faut utiliser la fonction $gettok(<liste>,<Numéro du token>,<Valeur ascii du séparateur>)
Attention, la liste commence à 1 et non à 0 comme c'est le cas dans la plupart des langages de programmation. Par exemple :
Code : Sélectionner tout
$gettok(%tok,2,32)
Fournit le mot foo (32 est le code ASCII de l'espace).

Mis à jour le 20 décembre 2013 ram-0000

Proposer une nouvelle réponse sur la FAQ

Ce n'est pas l'endroit pour poser des questions, allez plutôt sur le forum de la rubrique pour ça


Réponse à la question

Liens sous la question
précédent sommaire suivant
 

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2019 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.