Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Nokia annonce qu'il peut passer 5 millions d'émetteurs 4G à la 5G grâce à une mise à jour logicielle,
Les opérateurs mobiles pourraient ainsi économiser plusieurs milliards d'euros

Le , par Axel Lecomte

35PARTAGES

8  0 
Le 14 juillet, Nokia a lancé un logiciel qui permet aux opérateurs mobiles de faire migrer les émetteurs 4G fabriqués par l'équipementier vers la 5G. Le fabricant finlandais d'équipements de télécommunications assure que cette technologie ne nécessite aucune visite du site et aucun remplacement d'équipement. Il espère ainsi que ce logiciel l'aidera dans sa bataille contre Huawei et Ericsson pour la prochaine vague de commandes 5G.


« Nokia estime que cette solution permettra à l'industrie des télécommunications d'économiser potentiellement des dizaines de milliards d'euros en frais d'ingénierie et de révision des sites, car les fournisseurs de services de communication sont en mesure de mettre à niveau leurs réseaux en 5G/NR sur FDD grâce à un logiciel », a expliqué Nokia dans un communiqué.

Dans le détail, la mise à niveau logicielle offre une transition pour les émetteurs 4G/LTE (Long Term Evolution) vers la 5G/NR (New Radio). « La plupart des déploiements 5G/NR à ce jour ont été réalisés avec des déploiements TDD cmWave et TDD mmWave, mais la prochaine grande vague de déploiements 5G/NR sera réalisée par le réarmement des bandes FDD existantes en 5G/NR. Le spectre TDD bénéficie d'une couverture et d'une capacité accrues lorsqu'il est combiné à l'infrastructure de réseau FDD déjà déployée et aux bandes de fréquences via l'agrégation de porteuses TDD/FDD », avance le fabricant.

« La possibilité de mettre à niveau les émetteurs 4G/LTE via une mise à jour logicielle facilitera considérablement le déploiement de la DRF 5G/NR, en évitant des visites sur site coûteuses et perturbatrices. Nokia dispose d'une vaste base de 359 clients 4G/LTE avec des unités RF FDD déployées, dont la plupart peuvent être mises à niveau. Les opérateurs disposeront ainsi d'un moyen nouveau et plus aisé d'établir une couverture 5G/NR dans les bandes inférieures grâce au réaménagement du spectre », ajoute l'équipementier.

« Nokia dispose également d'un système de partage dynamique du spectre (DSS) déjà en place dans les réseaux en direct couvrant la 2G/GSM-3G/WCDMA-4G/LTE et a récemment introduit le DSS pour la 4G/LTE-5G/NR. Cette capacité complète une solution DSS, couvrant toutes les technologies d'accès et faisant du réaménagement des fréquences radio en 5G/NR un processus simple et efficace. Dans un cas typique, le DSS sera introduit sur une ou quelques bandes 4G/LTE qui seront ensuite combinées avec l'agrégation de porteuses entre d'autres bandes fonctionnant uniquement en 4G/LTE ou 5G/NR », précise Nokia.

Pour l'instant, environ un million d'émetteurs peuvent bénéficier de cette mise à niveau logicielle. Mais Nokia promet que le nombre d'antennes éligibles sera de 3,1 millions d'antennes d'ici la fin de l'année et de plus de 5 millions en 2021.

Par ailleurs, des questions subsistent quant à la capacité des émetteurs à utiliser les hautes fréquences prévues par la norme 5G, vu qu'il n'y a aucun changement de matériel. Bien que cette solution soit économique, la possibilité que ces installations puissent égaler les antennes 5G de base en termes de performances reste donc à déterminer.

Source : Nokia

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Orange choisit les Européens Nokia et Ericsson pour déployer son réseau 5G en France, au détriment du Chinois Huawei
La France n'interdira pas l'utilisation des équipements de Huawei, mais encouragera les opérateurs de téléphonie 5G à ne pas s'en servir
5G en France : un recours contre la technologie a été déposé au Conseil d'État, soulignant un lancement précipité ainsi que des risques pour la santé, la consommation énergétique et autre
L'Anses publie son rapport intermédiaire relatif à l'exposition de la population aux champs électromagnétiques, liée au déploiement de la 5G et aux effets sanitaires associés
La France lance la procédure pour attribuer les licences 5G, les premières offres commerciales 5G sont attendues au cours de l'année 2020 dans au moins deux villes par opérateur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de vodnok
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 16/07/2020 à 8:41
Oui ensuite la 5G c'est une boite à outil contenant de multiples technologies. Qui dit mis à jour software veut dire aussi que probablement tous les outils qui constituent la 5G full ne seront pas activé. Cela me fait penser à un provider américain qui pour être le premier à faire de la 5G a fait une mise à jour juste de son réseau pour qu'au lieu de 4G ou LTE, ce soit 5G qui apparaisse en haut du téléphone et faire croire qu'on est en 5G.
2  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/07/2020 à 14:15
Qui dit mis à jour software veut dire aussi que probablement tous les outils qui constituent la 5G full ne seront pas activé
Non. On peux très bien imaginé que tout soit mis a jour par logiciel. Par exemple avec des FPGA. Par contre il est fort probable que ce soit le cas (notamment pour des questions de sécurité et d'efficience).

Mais par contre, peut-être parce que je viens du logiciel, je ne crois pas qu'il faut considéré la 5G comme une grosse marche dans l'évolution. Tous comme on a parlé de 3.1G puis de 3.5G puis de 3.9G, il faudrait plus parler de Mise à Jour progressive. En pratique, les évolutions "5G" sont mises en place progressivement. On peux même avoir de la 4G qui en intègre une partie. Je sais de quoi je parle je travail dans les télécoms.

De ce que j'ai connu, la vrai marche était le passage de la 3G à la 4G. Suppression du BSC/RNC, Voix sur IP (Pas de protocole dédié autrement)...
0  0