Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Etes-vous inquiets des effets de la 5G sur la santé ? Ne le soyez pas
Car la 5G ne produit pas beaucoup de nouveaux problèmes que les générations précédentes de services cellulaires, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

108PARTAGES

8  2 
Les utilisateurs attendent impatiemment 2020, lorsque les travaux sur la finalisation de la version 16 de la 5G seront achevés, pour réellement tirer parti de cette technologie ultrarapide. Plusieurs pays en Europe, comme la Suisse et la Belgique, et dans le monde ont déjà commencé à déployer la 5G, et certains sont à des stades avancés du déploiement. Cependant, les communautés anti-5G, y compris certains responsables gouvernementaux, continuent d’évoquer la crainte que la nouvelle génération de technologie sans fil ne présente des risques pour la santé. Toutefois, selon un article de Klint Finley publié la semaine dernière par le magazine Wired, ceux qui sont inquiets des effets de la 5G sur la santé ne devraient pas l’être.

Selon Klint Finley, rédacteur contributeur chez Wired, plus tôt cette année, le conseil municipal de Portland, en Oregon, a adopté une résolution demandant à la Commission fédérale des communications de mettre à jour ses recherches sur les risques potentiels de la 5G pour la santé. C’est aussi l’avis de Joel M. Moskowitz, PhD, directeur du "Center for Family and Community Health au School of Public Health" de l'Université de Californie, Berkeley. Dans un billet de blogue publié en octobre, M. Moskowitz a dit que les États devraient investir massivement pour financer les recherches sur les effets que la 5G pourrait avoir sur la santé de l’homme avant de songer à la déployer.


Finley a également rapporté qu’en mai dernier, la Chambre des représentants de la Louisiane a adopté une résolution demandant au Département de la qualité de l'environnement et au Département de la santé de l'État d'étudier les effets de la 5G sur l'environnement et la santé. Certaines villes de la Bay Area, dont Mill Valley et Sebastopol, veulent même empêcher les opérateurs de construire des infrastructures 5G, d’après Finley. En mars, un collectif scientifique composé de médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales a lancé un appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G. Selon l’analyse du collectif publiée par 5G Space Appeal, « Le déploiement de la 5G entraînera une augmentation massive de l’exposition involontaire et incontournable au rayonnement du sans-fil ».

Selon le rapport de Finley, faisant écho aux préoccupations concernant les nouvelles technologies impliquées dans la 5G, le représentant américain Peter DeFazio a adressé une lettre à la FCC : « Le déploiement imminent de la technologie 5G nécessitera l'installation de centaines de milliers de sites de "petites cellules" dans les quartiers et les communautés de tout le pays, et ces installations émettront des ondes radio de plus haute fréquence que les générations précédentes de technologie cellulaire », a-t-il écrit.

Il y a de réelles préoccupations quant à la façon dont la 5G est déployée aux États-Unis, mais le rapport de Finley dit qu’elles concerneront d’autres questions comme le risque d'interférence avec les systèmes de prévisions météorologiques. Un scientifique a affirmé en avril que la qualité des données météorologiques qui proviennent pour la plupart des nombreux satellites qui surveillent la planète est menacée par le déploiement de réseaux sans fil 5G.

Cependant, les inquiétudes concernant les impacts potentiels de la 5G sur la santé sont exagérées, d’après le rapport. Pour Finley, « si vous ne craigniez pas que les générations précédentes de services cellulaires causent le cancer, la 5G ne produit pas beaucoup de nouveaux problèmes. Et vous n'aviez probablement pas besoin de vous inquiéter avant ».

Il y a peu de raisons de penser que les fréquences 5G sont plus nocives que les autres types de rayonnement électromagnétique, comme la lumière visible

Selon Finley, la plupart des préoccupations concernant les effets de la 5G sur la santé sont liées à la technologie des ondes millimétriques, des ondes radio à haute fréquence qui sont censées offrir des vitesses beaucoup plus élevées. Mais, d’après son rapport, peu de services 5G utiliseront des fréquences plus élevées à court terme, et il y a peu de raisons de penser que ces fréquences sont plus nocives que d'autres types de rayonnement électromagnétique comme la lumière visible.

En effet, le problème avec les transmissions par ondes millimétriques, c’est qu’elles sont beaucoup moins fiables sur de longues distances que les transmissions utilisant les fréquences plus basses que les opérateurs mobiles utilisent traditionnellement, lit-on dans le rapport. Hormis Verizon et AT&T, qui offrent tous les deux des services en ondes millimétriques à quelques endroits, l'industrie du sans-fil se concentre davantage sur l'utilisation des fréquences de la bande moyenne et de la bande basse – utilisées depuis des décennies pour les services mobiles et autres – pour la 5G, parce que la transmission par ondes millimétriques nécessite le déploiement d'un nombre massif de points d'accès et sera longue et coûteuse.


Même lorsque les opérateurs déploieront une plus grande couverture en ondes millimétriques, Finley dit que vous n'aurez pas à vous inquiéter outre mesure. En effet, les ondes millimétriques, les ondes radio, la lumière visible et la lumière ultraviolette font toutes partie du spectre électromagnétique. Elles sont considérées comme non ionisantes, ce qui signifie qu'elles ne brisent pas les liaisons moléculaires et ne causent le cancer, bien qu’elles aient une fréquence plus élevée que les fréquences de radiodiffusion traditionnelles.

« Le fait de l'appeler 5G et de changer la fréquence ne change pas le facteur biologique de santé pertinent, qui est l'énergie », explique Robert DeMott, toxicologue spécialisé dans l'évaluation des risques au sein de la société de conseil Ramboll.

Le « seul et unique » problème de santé posé par les ondes radio, c’est la surexposition aux rayonnements non ionisants

Toutefois, le rapport de Finley dit que la surexposition aux radiations non ionisantes peut avoir des effets secondaires négatifs. Selon M. DeMott, l'énergie électromagnétique produit de la chaleur, qui est le « seul et unique » problème de santé posé par les ondes radio. Selon Finley, la position de M. DeMott est étayée par des décennies de recherche sur les effets biologiques des rayonnements non ionisants, y compris les ondes millimétriques. Finley a cité un document publié en 2005 par le Comité international sur la sécurité électromagnétique de l'IEEE, qui a examiné plus de 1 300 études menées par des pairs sur les effets biologiques des radiofréquences et n'a trouvé « aucun effet néfaste sur la santé qui ne soit pas lié à la chaleur ».

Pour se protéger contre les effets liés à la chaleur, la FCC et d'autres organismes de réglementation fixent des limites sur la quantité d'énergie que les appareils sans fil peuvent émettre. « Le consensus normal est que vous n'avez pas à vous inquiéter d'une augmentation de température de moins d'un degré Celsius parce que notre corps change d'un degré Celsius dans et de ses propres activités tout le temps, même au niveau cellulaire », a dit M. DeMott.

Cependant, les anti-5G continuent d’avoir des craintes, en partie à cause d'études peu concluantes, a écrit Finley. Selon son rapport, de nombreuses critiques de la 5G et d'autres technologies sans-fil soulignent le fait que le Centre international de recherche sur le cancer de l'Organisation mondiale de la santé a classé les téléphones mobiles comme "possiblement cancérigènes" en 2011.

Pendant ce temps, une fiche d'information plus optimiste sur le site Web de l'OMS datant de 2002 dit : « Dans le domaine des effets biologiques et des applications médicales des rayonnements non ionisants, environ 25 000 articles ont été publiés au cours des 30 dernières années », a rapporté Finley. « Sur la base d'un examen approfondi récent de la littérature scientifique, l'OMS a conclu que les données actuelles ne confirment pas l'existence de conséquences sanitaires de l'exposition à des champs électromagnétiques de faible intensité. Cependant, il existe certaines lacunes dans les connaissances sur les effets biologiques et il faut poursuivre les recherches ».

Selon Finley, bien qu’il existe des études individuelles qui vont à l'encontre du consensus scientifique et qui concluent que le rayonnement non ionisant présente des risques pour la santé au-delà de la chaleur, les chercheurs n'ont pas encore trouvé de preuves concluantes établissant un lien entre l'utilisation du téléphone mobile et le cancer ou d'autres problèmes de santé.

Le déploiement de la 5G devrait attendre que les chercheurs établissement clairement l’impact qu’aura la technologie sur la santé humaine, ou nous n’avons pas vraiment de raisons d’être inquiets des effets de la 5G sur notre santé, comme l’a conclu ce rapport.

Source : Wired

Et vous ?

Que pensez vous de cet article ?
Les inquiétudes liées aux effets de la 5G sont-elles vraiment exagérées comme le dit l’article ?
Que pensez-vous des arguments avancés par l’article pour minimiser l’impact sur la santé de la 5G ?
Qu’est-ce qui doit être fait (est en train d’être fait) pour minimiser les risques d'interférence avec les systèmes de prévisions météorologiques ?

Lire aussi

Un collectif scientifique lance un appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G, pour une planète viable
La technologie 5G risque de mettre en péril les prévisions météorologiques, et la vie de nombreuses personnes, d'après le scientifique Dan Maloney
Comment la peur des rayonnements électromagnétiques a causé la débâcle de la 5G en Suisse ? Des études sont en cours pour étudier les risques liés à cette technologie
« Nous n'avons aucune raison de croire que la 5G est sans danger », a déclaré le scientifique Joel Moskowitz, de nouvelles études sont plus que nécessaires pour comprendre les effets de la 5G, dit-il

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/12/2019 à 19:40
Les utilisateurs attendent impatiemment 2020, lorsque les travaux sur la finalisation de la version 16 de la 5G seront achevés,
pas tous, moi perso la 5G je m'en moque, la 4G répond déjà a tous mes besoins...
Pour etre honnête je préférais une 4G illimité en data qu'une 5G qui sera très certainement cher (au début) mais surtout limité en data.
12  0 
Avatar de SimonDecoline
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/12/2019 à 22:20
Citation Envoyé par eclesia Voir le message
Note : et l'article source de cette information il est où ?
Ca doit être ceci : https://www.wired.com/story/worried-...fects-dont-be/

Et sinon, ce qui m'inquiète le plus, concernant la 5G, c'est plutôt l'impact écologique et la collecte des données.
11  1 
Avatar de captain_mich
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/12/2019 à 9:48
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Et sinon, ce qui m'inquiète le plus, concernant la 5G, c'est plutôt l'impact écologique et la collecte des données.
Oh oui, coût écologique lourd : fabrication et pose de nombreuses antennes ; augmentation de la consommation d'énergie ; renouvellement accéléré des mobiles
10  1 
Avatar de diabolos29
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 23/12/2019 à 22:30
Bonjour,

Citation Envoyé par eclesia Voir le message
La justice a bien fait enlever des antennes téléphoniques qui étaient dans les écoles a cause d'un nombre anormale élevé de cancer depuis l'installation de la dite antenne.
Citation Envoyé par eclesia Voir le message
Sans oublier les aspects militaires des gammes d'ondes dans la 5G, déjà utilisé dans le passé pour controler les foules en angleterre avant d'etre interdit.
Je pense que là aussi, des sources seraient les bienvenues...
5  0 
Avatar de eldran64
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/12/2019 à 15:00
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
C'est faux, comme énormément de chose cela dépend de la dose, et malheureusement comme très souvent c'est quelques décennies plus tard qu'on instaure des seuils…
Le principe de dose est particulièrement juste. Par contre Mme Michue n'a aucune idée des valeurs et des doses qui ne sont pas dangereuses pour la santé. Et au vu des publi aujourd'hui, les techno sans fil n'ont aucun effet avéré sur la santé. Donc inutile de la stresser pour ça. Si déjà Mme Michue met de la crème solaire quand elle sort ça sera déjà pas mal.
4  0 
Avatar de patic
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/12/2019 à 23:48
Pour avoir un peu enquêté sur le sujet lors de l'imposition du compteur Linky (le CPL émet en effet des ondes par les câbles qui ne sont pas blindés et se transforment ainsi en antenne), la réalité sur l'aspect juridique de la protection sanitaire est ce qui m'a le plus interloqué.
Je parle ici de la pollution électromagnétique dans son ensemble (pas juste la 5G). L'article vous parle de "effets liés à la chaleur", mais comprenez vous ce que cela veut dire, c'est là la clef ?
On entend plus souvent le terme de "effets thermiques", en opposition avec les "effets athermiques". Le droit français, lui même provenant du droit de l'Union européenne, ne protège que des effets thermiques. Le détail est fourni pas l'OMS qui eux même font appel à un organisme privé (assez litigieux en plus).
Pour résumé, on regarde si des effets se produisent sur des cobayes animaux au niveau de leur peau (échauffement en surface) ou légèrement plus en profondeur au niveau musculaire (échauffement ou tremblements). En fonction de la distance, de la durée (très courte, quelques minutes tout au plus), de l'intensité et de la fréquence des ondes électromagnétiques, on établit un barème avec une marge de sécurité. Plus la fréquence est élevé et plus la situation est dangereuse, c'est le cas avec la 5G, d'où l'inquiétude de nombreux scientifiques.
Tous les effets à long terme, qui ne sont donc pas visibles directement et rapidement, sont exclus tout simplement du cadre juridique. En gros, la loi ne vous protège pas. En effet, comme allez vous prouver devant les tribunaux le lien de cause à effet alors que cela se passe sur le long terme. C'est juste quasi impossible car le défendeur pourra tout simplement émettre l'hypothèse que les effets sur la santé du demandeur peut être lié à n'importe quoi d'autres (c'est là un argument très courant).
Il semble qu'un élément supplémentaire s'ajoute à la toxicité des ondes électromagnétiques, il s'agit du cas des signaux numériques qui émettent en alternance au contraire d'analogique (j'ai oublié le terme exact). Cela perturberait d'autant plus le corps qui a plus de difficultés à s'en protéger.

Pour en apprendre un peu plus, je vous invite à lire ces deux articles de la CRIIREM (organisme indépendant reconnu) :
Histoire de normes et de rayonnements électromagnétiques
Proposition du Parlement Européen au Conseil de l’Europe sur les valeurs limites d’exposition du public aux REM, de 1998

La 5G est un enjeu financier et industriel très important et sous une dictature capitaliste, les effets sanitaires n'ont aucune importance en rapport aux bénéfices financiers. Il n'y a pas que les téléphones portables qui sont concernés, c'est aussi tout le marché IOT, l'espionnage généralisé qui va avec, et des technologies dans les infrastructures militaires. Ce sont des marchés énormes de centaines de milliards à l'échelle mondiale.
5  1 
Avatar de patic
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/12/2019 à 11:14
Citation Envoyé par hoshantm Voir le message
Avec 4G j'ai tout ce qu'il faut. Pourquoi 5G?
Je ne sais pas quel age vous avez mais dans tous les cas je vous invite à commencer un apprentissage de la réalité, c'est à dire en dehors de la propagande, donc de l'école, les politiciens, la télévision, les journaux papier, les jeux vidéos, le web des gafam, etc. Si vous êtes dans une grande agglomération, commencez par traîner dans les grandes bibliothèques et lisez la littérature hors pensée dominante (c'est à dire hors propagande). Vous trouverez énormément de conférences intéressantes sur le web également, mais surtout, surtout, aiguisez votre esprit critique (ou construisez le), c'est à dire la partie consciente de votre cerveau (ne vous laissez plus guider par les émotions).

Pour répondre tout simplement à votre question, vous vivez dans un empire capitaliste où la consommation est élevée au rang divin, il faut donc trouver tous les moyens pour que vous renouveliez vos appareils. On n'est plus là sur un marché d'acquisition, quasi tout le monde a un téléphone. On est aujourd'hui sur un marché de renouvellement, on va donc créer des artifices (le plus souvent totalement superficiels) pour manipuler vos pulsions et vous faire acheter. Ce n'est pas plus compliqué que cela.

D'un point de vue rationnel, la 5G est illogique. Elle augmente la pollution électromagnétique déjà trop importante, elle utilise des niveaux de fréquences qu'on sait dangereuse, elle entraîne une surconsommation conséquente d'électricité, elle entraîne toujours plus de guerres et de dictatures par l'Empire pour ravitailler son besoin en terres rares et autres métaux, elle augmentera les déchets électroniques, elle contribuera à augmenter encore plus l'économie de l'attention (et la crétinisation qui va avec), elle contribuera à créer des outils de surveillance de masse toujours plus malveillants, etc. Bref c'est inutile et nuisible pour l'humanité et son environnement, mais cela enrichira encore et toujours plus les oligarques psychopathes, il ne tient qu'à vous de dire NON.

Bon courage dans ce monde de fou
5  1 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/12/2019 à 10:59
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message

Il y a peu de raisons de penser que les fréquences 5G sont plus nocives que les autres types de rayonnement électromagnétique, comme la lumière visible
C'est vrai qu'un bain de soleil ca fait du bien! On me souffle dans l'oreille que pas trop...
Bon ben rien ne vaut un petit chocolat chaud réchauffé dans notre bon vieux micro-onde. On me souffle dans l'oreille que ca altère la qualités des nutriments et que s'il n'est pas bien isolé, mieux vaut ne pas être à coté.

Bref c'est vrai ce n'est pas plus nocives que d'autres, ca serait juste bien que le message ne se transforme pas en "ca ne représente AUCUN danger".
C'est faux, comme énormément de chose cela dépend de la dose, et malheureusement comme très souvent c'est quelques décennies plus tard qu'on instaure des seuils…
4  2 
Avatar de Stered
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 28/12/2019 à 13:02
L'analyse de Martin L. Pall sur les effets des champs électromagnétiques et les effets de la 5G
Professeur émérite de biochimie et de sciences médicales fondamentales
Washington State University

« Installer des dizaines de millions d’antennes 5G sans un seul test biologique de sécurité doit correspondre à l’idée la plus stupide que quelqu’un ait jamais eu dans l’histoire du monde. » – Martin L. Pall, PhD



Le rapport propose 4 explications pour lesquelles la 5G est nettement plus dangereuse que les générations précédentes de technologie sans fil, signalant :

« La 5G devrait être particulièrement dangereuse pour chacune des quatre raisons suivantes :

Le nombre extraordinairement élevé d’antennes prévues.
La très grande quantité d’énergie qui sera utilisée pour assurer la pénétration.
Les niveaux de pulsation extraordinairement élevés.
Les apparentes interactions de haut niveau de la fréquence 5G sur des groupes chargés comprenant probablement les groupes chargés du capteur de tension. »

Il commence par parler des directives de sécurité actuelles pour les technologies 2g / 3g / 4g, en soulignant à juste titre que les directives approuvées par le gouvernement ignorent les effets indésirables qui se produisent à des doses ou expositions inférieures auxdites directives. En d’autres termes, comme le souligne Pall, elles sont aberrantes en matière de sécurité.

Il discute ensuite de huit façons dont cette technologie nuit à la santé humaine, en s’appuyant sur une documentation scientifique exhaustive :

Fertilité réduite
Effets neurologiques / neuropsychiatriques
Dommages à l’ADN cellulaire
Apoptose – Mort cellulaire programmée
Stress oxydant et dommages des radicaux libres
Effets endocriniens (hormonaux)
Excès de calcium intracellulaire
Cancer

La docteure Sharon Goldberg, médecin et professeure, commente la 5G en s’adressant au Sénat américain.

https://www.wakingtimes.com/2019/02/...-of-the-world/

« Le rayonnement sans fil a des effets biologiques. Point final. Ce n’est plus un sujet de débat lorsque vous consultez PubMed et la littérature examinée par des pairs. Ces effets sont visibles dans toutes les formes de vie ; plantes, animaux, insectes, microbes. Chez l’homme, nous avons maintenant des preuves évidentes du cancer : il n’y a pas de doute que nous avons des preuves de dommages à l’ADN, de la cardiomyopathie, précurseur de l’insuffisance cardiaque congestive, des effets neuropsychiatriques… La 5G est une application non testée d’une technologie que nous savons nuisible ; nous le savons de la science. Dans les universités, on appelle cela la recherche sur des sujets humains. » – Dr. Sharon Goldberg

Enfin, Claire Edwards, membre du personnel de l’ONU, a lancé cet avertissement fort aux membres de haut rang des Nations Unies, qualifiant la 5G de « guerre contre l’humanité ».
3  1 
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/12/2019 à 20:41
Salut à tous,
Parfois il est bon d'en revenir aux fondements de la Physique pour redescendre sur terre. Inutile de consulter tel ou tel site hyper-spécialisé (qui vit parfois de la pub ) ou de regarder telle ou telle vidéo avec une explication sans contexte. Ce qu'il faut c'est lire des livres de Sciences Physiques pour redécouvrir les grandes découvertes des siècles passés.

Si vous lisez quelque part "Le compteur Linky émet des ondes", c'est tout à fait normal, il y a 130 ans Heinrich Hertz a mis en évidence ce que le brillant James Clerk Maxwell avait théorisé un peu avant. Lorsqu'un électron est en mouvement, il y a création d'un champs électrique, lorsqu'un courant varie il y a création d'un champs magnétique et l'ensemble créait un champs électromagnétique. Donc une simple ampoule 230V dans votre maison va émettre des ondes électromagnétiques, c'est normal, comme le Linky et comme tout ce qui est électrique en fonctionnement.

Dans les livres de Physique on y trouve aussi des explications intéressantes sur les ondes ionisantes (ultraviolet et plus), capables d'altérer la matière en y arrachant ou en y ajoutant un électron ce qu'on appelle "un ion" mais aussi sur les ondes non ionisantes (les infrarouges et les micro-ondes par exemple) qui ne sont pas assez énergétiques pour altérer la matière mais qui au pire des cas, peuvent causer des dégâts par effet thermiques (le four à micro-ondes) si on est exposé à de très fortes puissances.

Dans ce genre de livre, très mathématique et sans biais lié à une croyance quelconque, on vous expliquera les lois de la puissance d'émission qui décroit de manière inversement proportionnelle au carré de la distance et dès lors vous comprendrez que le problème des antennes se réduit à un problème de géométrie. Par exemple la puissance d'une antenne isotrope (qui émet dans toutes les directions) se répartie sur une sphère dont l'aire est 4*pi*rayon² et dans la cas de la 5G ce n'est évidemment pas une sphère mais bel et bien un faisceau très étroit dirigé vers l'utilisateur avec adaptation de la puissance pour améliorer le rendement.

Dans cette vidéo, il est question des effets thermiques des ondes non ionisantes (la 5G) mais sauf erreur de ma part, nul part je n'ai entendu la distance et la puissance à la quelle cette étude a été conduite.... Ce qui est (pardonnez moi du peu) aussi couillon que si je vous disais "si vous allumez un micro-onde la porte ouverte, vous êtes mort, c'est sur et certain, y a pas de doute, c'est obligé !!!!" bah évidemment que non, si vous êtes à 3000km du four vous n'allez pas mourir de ça.
4  2