Un collectif scientifique lance un appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G
Pour une planète viable

Le , par Stan Adkens

183PARTAGES

15  0 
Le monde technologique fait des mains et pieds pour finaliser les normes 5G afin de voir le plus rapidement possible les appareils compatibles 5G sur le marché. En principe, la première phase de la version 15 de la 5G devrait être achevée pendant ce mois d’avril. Avec cette version précoce, les fabricants de matériels pourront déjà commencer à mettre sur le marché des appareils qui pourront prendre en charge cette nouvelle technologie. Mais pour réellement tirer parti de la 5G, il va falloir attendre 2020, lorsque les travaux sur la finalisation de la version 16 de cette technologie ultra-rapide seront achevés.

Il est attendu de la 5G un monde technologique meilleur que tout ce que nous avons connu jusqu’ici. Les débits de données de cette technologie de la cinquième génération sont susceptibles de répondre à la demande croissante de données avec l'essor des smartphones et autres gadgets connectés. Ce type de réseau devrait favoriser le cloud computing, l'intégration et l'interopérabilité des objets communicants et des smartgrids (réseaux électriques intelligents) et bien d’autres réseaux dits intelligents, dans un environnement domotisé. Selon d’autres rapports, la 5G pourrait également développer l'imagerie 3D ou l'holographie, le datamining, la gestion du Big Data et de l’IoT – Internet des objets. D'autres applications concernent les jeux interactifs et multijoueurs complexes, la traduction automatique et bien d’autres encore.

Dans de nombreux pays du monde, l’industrie des télécommunications et les gouvernements se dépêchent de mettre en place l’infrastructure nécessaire pour permettre le fonctionnement de la cinquième génération des réseaux de télécommunication. Mais, en marge de toute cette frénésie, certains personnes ou groupes de personnes restent inquiets face aux conséquences néfastes que cette nouvelle technologie pourrait avoir sur la santé humaine.


Le dernier appel qui émet de telles inquiétudes sur la technologie 5G est une analyse scientifique baptisée « Le déploiement de la 5G entraînera une augmentation massive de l’exposition involontaire et incontournable au rayonnement du sans-fil » publiée par 5G Space Appeal. Il a été lancé en ligne le 29 mars dernier par un collectif scientifique composé de médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens de 168 pays qui s’inquiète des conséquences que pourraient avoir le déploiement massif de la 5G sur l’humanité et l’environnement, même si nous ne sommes qu’à la phase pilote de ce déploiement et par conséquent, il serait impossible pour la majorité des opérateurs de télécommunication d’estimer le rayonnement des antennes requises pour le fonctionnement de la 5G, d’après The Brussels Times.

« À l’Organisation des Nations Unies, à l’OMS, à l’Union européenne, au Conseil de l’Europe et aux gouvernements de tous les pays, nous soussignés, médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens de 168 pays (au 29 mars 2019), demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place », a écrit ce collectif scientifique dans son appel.

Selon l’analyse scientifique, les effets nocifs des radiations de fréquence sont accablants et les expériences sur les êtres humains sous-jacentes au déploiement de la 5G sont considérées comme un crime. « Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international. »

Cette préoccupation concernant les effets pervers de la 5G avait déjà été soulevée par des personnes et des organisations. Pendant que la Commission européenne s’active à assurer un déploiement à grande échelle et sécurisé de la 5G, à Bruxelles, le projet pilote qui est censé aboutir à la mise en place effective de la technologie 5G aurait été interrompu en raison des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population. La ministre de l'Environnement, Céline Fremault, a déclaré : « Je ne peux pas accepter une telle technologie si les normes de radiation, qui doivent protéger les citoyens, ne sont pas respectées. Les Bruxellois ne sont pas des cobayes dont la santé peut être vendue à profit. Nous ne pouvons rien laisser au doute ».

Selon l’analyse scientifique publiée sur la 5G Space Appeal, le déploiement de la 5G auquel s’affairent les entreprises de télécommunications et les gouvernements à l’échelle mondiale produira ce qui est considéré comme un changement sociétal sans précédent à l’échelle mondiale. En effet, la 5G va introduire des maisons « intelligentes », des entreprises « intelligentes », des autoroutes « intelligentes », des villes « intelligentes » et des voitures autonomes.

D’après l’appel, tout ce que nous achetons et possédons, depuis les réfrigérateurs et les machines à laver jusqu’aux cartons de lait, en passant par les brosses à cheveux et les couches pour bébés, contiendra des antennes et des micropuces et sera connecté sans fil à l’internet. Ce qui veut dire que toute personne sur terre aura accès instantanément à des communications sans fil à très haut débit et à faible latence, même ceux qui sont contre ce déploiement, et ce dans les coins les plus reculés de la planète, jusque dans les forêts pluviales, au milieu de l’océan et dans l’antarctique.

Les conséquences du déploiement à grande échelle de la 5G

Et selon le collectif scientifique, ce large accès aux communications sans fil ne se fera pas sans conséquence. En effet, ces plans pour la 5G risquent d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres. « Ce que la plupart des gens ignorent, c’est que cette nouvelle réalité entraînera aussi un changement environnemental sans précédent à l’échelle planétaire. Il est impossible d’imaginer la densité prévue des émetteurs de radiofréquences. Outre les millions de nouvelles stations de base terrestres 5G qui seront installées et les 20.000 nouveaux satellites qui seront lancés dans l’espace, 200 milliards d’objets émetteurs, selon nos estimations, feront partie de l’internet des objets d’ici 2020, et un billion (mille milliards) d’objets quelques années plus tard », selon le collectif.


Il va falloir attendre le déploiement de la 5G à grande échelle en 2020 pour voir ce qu’il en ait réellement, mais pour l’heure, le défit des gouvernements n’est apparemment pas le bien-être de l’environnement, mais plutôt mettre tout en œuvre pour ne pas prendre du retard sur cette révolution technologique numérique que représente la 5G qui devrait changer profondément nos manières de communiquer.

Pourtant, selon l’analyse, malgré le refus généralisé, les preuves accablantes que le rayonnement des radiofréquences est nuisible à la vie existent. « Les données cliniques accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes d’une grande variété de végétaux et d’animaux et les données épidémiologiques qui prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne — le cancer, les maladies du cœur et le diabète — sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique, constituent un corpus de plus de 10.000 études publiées dans des revues dotées de comités de lecture. »

Arthur Robert Firstenberg, auteur et militant américain qui s'intéresse au rayonnement électromagnétique et à la santé et fondateur du groupe de campagne indépendant Cell Phone Phone Task Force, a décrit le déploiement de la 5G comme une « expérience sanitaire de grande envergure » qui pourrait « devenir une catastrophe mondiale ». Il a affirmé que le très haut débit pourrait provoquer le cancer chez l’homme et la faune et pourrait aussi exacerber les symptômes de l’hypersensibilité électromagnétique. Il avait même lancé une pétition qui avait récolté environ 40 mille signatures pour tenter d’arrêter le développement de la 5G aux États-Unis, mais son action n’a abouti à rien.

Selon l’analyse du collectif scientifique, si les plans de déploiement de la 5G à l’échelle mondiale est un succès, aucun humain, aucun animal ni aucun végétal, où qu’il soit sur la planète Terre, « ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, à des niveaux de rayonnement de radiofréquence qui sont des dizaines voire des centaines de fois supérieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui. Toutes les issues de secours seront barrées », a écrit le collectif.

Comme si cela ne suffisait pas, le président Donald Trump voudrait sa 6G. En effet, pendant que le déploiement de la 5G est encore à la phase pilote et les débats autour de cette révolution technologique continuent, M. Trump a annoncé dans un tweet, en février dernier, qu’il souhaite avoir « la technologie 5G, et même la 6G, aux États-Unis dès que possible ». Il ajoute qu’elle « est beaucoup plus puissante, plus rapide et plus intelligente que la norme actuelle. Les entreprises américaines doivent redoubler d’efforts ou seront laissées pour compte ». « Il n’y a aucune raison que nous soyons à la traîne sur… ;». Ces propos n’ont pas manqué d’attirer un flot de commentaires des internautes dont l’un disait que « ce tweet montre un manque évident de compréhension technologique ».

Un commentateur de cet appel a écrit : « Je vais tapisser mon appartement de papier alu pour être tranquille. »

Selon le collectif scientifique, le déploiement massif de la 5G risque d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres et que des mesures immédiates méritent d’être prises pour protéger l’humanité et l’environnement, conformément aux impératifs éthiques et aux conventions internationales. Mais, la 5G est-elle aussi dangereuse pour notre environnement ?

Voire la liste des signataires ici.

Source : 5G Space Appeal

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude : Véritable analyse scientifique ou imposture ?
Selon vous, la 5G est-elle dangereuse et inutile ou sans danger et indispensable ?
Pensez-vous qu’il faille interrompre le déploiement de la 5G en raison des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population ?

Lire aussi

Technologie 5G : la France dégaine la « loi Huawei », ou plutôt une « réponse technique et technologique à un problème technique et technologique. »
Le marketing mensonger s'attaque à la 5G, un cas aux États-Unis avec AT&T qui fait moins bien que la 4G de la concurrence
USA : Trump appelle au déploiement de la technologie 6G dès que possible, un Tweet qui n'a pas manqué de faire réagir de nombreux internautes
Le blocus Huawei de Trump fléchit en Europe, qui ne veux pas prendre de retard dans le déploiement de la 5G
Abandonner les équipements Huawei retarderait le déploiement de la 5G en Europe « de probablement deux ans », selon le PDG de Vodafone

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eldran64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:06
Je crois que l'on a déjà débattu de tout ça hier.

Si c'est nocif: je veux une ou plusieurs études qui le démontrent, idem pour l'inverse.

Pour ma part je persiste à dire qu'il n'y a aucune raison de se précipiter dans le déploiement d'une telle techno.

Par contre, l'article ci-dessus me semble bien alarmiste et ne possède aucun passage pour les pro 5G indiquant pourquoi ça ne pose pas de problème selon eux. Là on a juste le point de vu des anti 5G.

C'est typiquement le genre d'article que pourrait traiter "un monde riant" (chaine Youtube Septique).
6  2 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:10
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place », a écrit ce collectif scientifique dans son appel.
Il me semblait pourtant que les ondes ne se cumulent pas…

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Selon l’analyse scientifique
Quelle analyse scientifique ?

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
, les effets nocifs des radiations de fréquence sont accablants […] « Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement.
Eh bien qu'ils se dépêchent de publier… on n'attend que ça.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
et les expériences sur les êtres humains sous-jacentes au déploiement de la 5G sont considérées comme un crime. […] Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international. »
À ce compte là, les vaccins aussi sont un crime.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
à Bruxelles, le projet pilote qui est censé aboutir à la mise en place effective de la technologie 5G aurait été interrompu en raison des effets de radiation jugés trop dangereux pour la population.
La ministre de l'Environnement, Céline Fremault, a déclaré : « Je ne peux pas accepter une telle technologie si les normes de radiation, qui doivent protéger les citoyens, ne sont pas respectées. Les Bruxellois ne sont pas des cobayes dont la santé peut être vendue à profit. Nous ne pouvons rien laisser au doute ».
Qui dépasserait des normes très strictes. Ce qui ne dit rien quant aux dangers…

Déjà, rien que pour la norme Européenne, il faudrait dépasser la norme de 50 fois pour avoir le début d'un effet, sans même savoir si cet effet serait réellement dangereux…

C'est juste un discours pleinement démagogique.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Selon l’analyse scientifique publiée sur la 5G Space Appeal
Ce n'est pas une analyse scientifique, et encore moins une publication, merci de ne pas balancer l'adjectif "scientifique" à toutes les sauces.
Ce n'est qu'un argument d'autorité.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
D’après l’appel, tout ce que nous achetons et possédons, depuis les réfrigérateurs et les machines à laver jusqu’aux cartons de lait, en passant par les brosses à cheveux et les couches pour bébés, contiendra des antennes et des micropuces et sera connecté sans fil à l’internet.
Et même les micropuces auront des micropuces.

Cela va tellement loin dans le délire alarmiste que s'en est comique.
Pourquoi pas la brosse à chiotte connectée et reliée à Internet tant qu'on y est ?
Ou carrément les toilettes connectées pour envoyer toute notre merde sur les réseaux sociaux.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
En effet, ces plans pour la 5G risquent d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres.
Source ?

Nan parce qu'à ce rythme là, je vais plus pouvoir me faire livrer des pizza, si ça se trouve y'a un risque que je reçoive une bombe…

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
« Ce que la plupart des gens ignorent, c’est que cette nouvelle réalité entraînera aussi un changement environnemental sans précédent à l’échelle planétaire. Il est impossible d’imaginer la densité prévue des émetteurs de radiofréquences. Outre les millions de nouvelles stations de base terrestres 5G qui seront installées et les 20.000 nouveaux satellites qui seront lancés dans l’espace, 200 milliards d’objets émetteurs, selon nos estimations, feront partie de l’internet des objets d’ici 2020, et un billion (mille milliards) d’objets quelques années plus tard », selon le collectif.
Oulala, des gros chiffres ça fait peur.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Pourtant, selon l’analyse, malgré le refus généralisé, les preuves accablantes que le rayonnement des radiofréquences est nuisible à la vie existent.
Oui… comme ma licorne invisible dans mon garage…

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
« Les données cliniques accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes d’une grande variété de végétaux et d’animaux et les données épidémiologiques qui prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne — le cancer, les maladies du cœur et le diabète — sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique, constituent un corpus de plus de 10.000 études publiées dans des revues dotées de comités de lecture. »
Aller, sortez-les qu'on rigole…

C'est marrant, ils ne parlent pas de méta-études… étrange…
D'ailleurs, c'est 10 000 (soit-disant) études positives contre combien de négatives ? Il ne faut pas oublier que les études sont souvent statistiques, c'est à dire que sur 100 études, e.g. en moyenne, jusqu'à 5 pourront être positives, bien que le phénomène observé n'existe pas.
Oui, je dis bien soit disant positives, on a bien vu comment une étude négative pouvait être reprise comme étude positive… y'en a qui n'ont aucune honte…

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Il a affirmé que le très haut débit pourrait provoquer le cancer chez l’homme et la faune et pourrait aussi exacerber les symptômes de l’hypersensibilité électromagnétique.
Et moi j'affirme que la licorne invisible dans mon garage envoie des contre-ondes qui guérissent de l'effet de la 5G…

Ce qui est bien, c'est qu'on peut affirmer tout ce qui nous chante…

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Selon l’analyse du collectif scientifique, si les plans de déploiement de la 5G à l’échelle mondiale est un succès, aucun humain, aucun animal ni aucun végétal, où qu’il soit sur la planète Terre, « ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, à des niveaux de rayonnement de radiofréquence qui sont des dizaines voire des centaines de fois supérieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui. Toutes les issues de secours seront barrées », a écrit le collectif.
Ça fait peur.

Sauf qu'on bagne déjà dans un bruit omniprésent…

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Selon le collectif scientifique, le déploiement massif de la 5G risque d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres et que des mesures immédiates méritent d’être prises pour protéger l’humanité et l’environnement, conformément aux impératifs éthiques et aux conventions internationales.
Remplacez 5G par vaccins,

Sérieusement qu'ils donnent une méta-étude ou qu'ils ferment leur gueule.
C'est impardonnable de la part de personnes qui se prétendent scientifiques.

On saluera au passage le joli mille-feuille argumentatif avec 123 citations, pour à peine 10 pages, (~= 5 pages en double colonne).
On parie combien que si on prend une citation au hasard, qu'on la lit correctement, on s'apercevra que c'est de la merde ?
6  9 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:17
Je ne sais pas si cela sera aussi catastrophique que certains le pensent mais là où ils ont raison, c'est qu'il faut impérativement prévoir les potentielles conséquences avant de déployer la 5G. Que ferons-nous si cela se révèle réellement dévastateur pour l'humanité et même pour d'autres espèces vivant sur notre belle planète ? Comment pouvons-nous prévoir l'impact sur le moyen terme étant donné que la technologie a été développée il y a peu de temps s'ils veulent la mettre en place maintenant ?
5  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:32
Citation Envoyé par slowsaz Voir le message
Je ne sais pas si cela sera aussi catastrophique que certains le pensent mais là où ils ont raison, c'est qu'il faut impérativement prévoir les potentielles conséquences avant de déployer la 5G. Que ferons-nous si cela se révèle réellement dévastateur pour l'humanité et même pour d'autres espèces vivant sur notre belle planète ? Comment pouvons-nous prévoir l'impact sur le moyen terme étant donné que la technologie a été développée il y a peu de temps s'ils veulent la mettre en place maintenant ?
Cela fait plusieurs décennies qu'on étudie les ondes !
EDIT: pardon, grossière erreur de ma part.
Cela fait près de 3 siècles qu'on étudies les ondes !

C'est comme si tu voulais retirer les vaccins du marché parce que tu vois, on sait jamais.

Comme je l'ai déjà dit, les ondes, ce n'est pas magique, et les effets ne sont pas répartis aléatoirement.
Il y n'a pas une combinaison magique fréquence + puissance qui va provoquer l'apocalypse sur Terre.

C'est juste de l'obscurantisme.
Il y a un truc qui semble nouveau, donc on panique…
Et les décennies de recherches effectuées sur le sujet… circulez, il n'y a rien à voir.
4  10 
Avatar de eldran64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:41
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Cela fait plusieurs décennies qu'on étudie les ondes !
C'est comme si tu voulais retirer les vaccins du marché parce que tu vois, on sait jamais.

Comme je l'ai déjà dit, les ondes, ce n'est pas magique, et les effets ne sont pas répartis aléatoirement.
Il y n'a pas une combinaison magique fréquence + puissance qui va provoquer l'apocalypse sur Terre.

C'est juste de l'obscurantisme.
Il y a un truc qui semble nouveau, donc on panique…
Et les décennies de recherches effectuées sur le sujet… circulez, il n'y a rien à voir.
Tu refais encore un homme de paille vilain garnement

Il y a de l'obscurantisme par ce que justement la communication autour de ce sujet n'est pas assez clair.
Tu peux montrer l'exemple en citant des articles/études sur le sujet au lieu de sortir ton fouet sur la première personne qui doute
Dire qu'il y a des études en disant que ça fait 20 ans qu'on étudie ça, c'est bien, les citer, c'est mieux.

Il faut faire preuve de "charité intellectuelle" parfois.

Au lieu de démolir systématiquement les arguments des anti 5G, poses tes propres arguments avec les preuves que tu as récolté. Les gens ne sont pas stupides, si ce que tu présentes est sensé ils changeront d'avis.
12  1 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:45
Tu parles des études par Orange et consorts en France qui disaient que ça ne faisait pas de mal comme pour les différentes études sur le tabac à la belle époque des industries de ce même domaine ? Il y a plusieurs problèmes, entre le lobbyisme faussant les résultats, les différents tests avec les ondes de cette même nature et dans le même environnement sur une durée prolongée qui sont impossibles à mettre en place surtout en si peu de temps (oui les ondes on s'amuse avec depuis "longtemps" mais il y a une différence entre les fréquences et le nombre d'antenne).

Je ne dis pas qu'un camp ou l'autre a raison, je n'ai aucunement les connaissances et le recul nécessaire pour l'affirmer. J'aimerai juste des études sans lobbyisme (chose à laquelle j'ai déjà du mal à croire vu comment ça se passe depuis toujours) et prouvant sur le temps que cela n'est pas néfaste, rien de plus.
4  1 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 9:53
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Cela fait plusieurs décennies qu'on étudie les ondes !
EDIT: pardon, grossière erreur de ma part.
Cela fait près de 3 siècles qu'on étudies les ondes !

C'est comme si tu voulais retirer les vaccins du marché parce que tu vois, on sait jamais.
Oui, bon il y a un côté alarmiste un peu abusif dans la news, il faut pas tomber dans le travers inverse non plus. Ça fait au moins quatre millénaires qu'on étudie les médicaments et ça n'en reste pas moins une bonne chose qu'on demande des contrôles et de s'assurer de la qualité saine du produit avant d'en vendre de nouveaux (et je dirais mais exactement dans cette optique « parce que tu vois , on sait jamais »). Du côté des ondes, on sait qu'il y a des bénignes et des nocives—et bien que je pense pas vraiment que les auteurs soient convaincants, c'est un débat qu'on se doit d'avoir.
7  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 10:31
Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Tu peux montrer l'exemple en citant des articles/études sur le sujet au lieu de sortir ton fouet sur la première personne qui doute
Ne faisons pas de l'inversion de la charge de la preuve.

"Douter", oui. Ignorer l'état de l'arts de ces 3 derniers siècles, ce n'est pas douter.
D'autant plus que le "faux doute" est souvent utilisé par des militants pour "lutter contre" quand la position "contre" n'est plus tenable.
C'est d'ailleurs sur quoi ce sont rabattu nombre d'antivaxx par exemple.

Pour un individu lambda, cela peut s'excuser. Pour un pseudo-collectif scientifique, c'est inexcusable.

Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Dire qu'il y a des études en disant que ça fait 20 ans qu'on étudie ça, c'est bien, les citer, c'est mieux.
https://scholar.google.fr/

Je ne vais quand même pas te citer 3 siècles d'études...

Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Au lieu de démolir systématiquement les arguments des anti 5G, poses tes propres arguments avec les preuves que tu as récolté. Les gens ne sont pas stupides, si ce que tu présentes est sensé ils changeront d'avis.
Il faut sortir de cette pensée "arguments contre arguments".
Si je détruits un argument, c'est déjà qu'il ne vaut rien. Intéressons-nous déjà aux causes avant de nous inquiéter des conséquences.

Si un discours donné n'a que des arguments pourris, il ne vaut même pas la peine qu'on s'y intéresse davantage, et cela devrait vous faire réfléchir.
Détruire un argument est ce qu'il y a de plus constructif, et c'est la première des choses à faire.

Tiens, d'ailleurs pour la 5G, deux des trois plages utilisées par la 5G sont déjà utilisées par la 4G (2010/2013) et d'autres usages réglementée par l'ACERP (1997).

Tiens aussi les allocations de fréquences aux US:
https://upload.wikimedia.org/wikiped...pdf?uselang=fr

Franchement, ce n'est pas ce qu'il y a de plus nouveau...

La 5G est dans les ondes radios: https://fr.wikipedia.org/wiki/Spectr...agn%C3%A9tique
Les ondes sont de souvenir pas pénétrantes, la pénétration étant plus sur les UV et les rayons X si je ne dit pas de bêtises.

Attention, si vous avez peur de la 5G, je vous dit pas la lumière visible, c'est du PHz ! Fuyez pauvres fous !

Voilà ce que donne 10 secondes de recherches sur Google pour le fréquence de la 5G.
Ce que nos très brillants "scientifiques" de ce collectif ne semble pas avoir pris le temps de faire...

Pour la puissance, il me semble que cela dépend de la porté du signal qu'on souhaite, ce qui dépend aussi de la fréquence.
Mais là, nous avons déjà des normes, donc on peut très raisonnable penser que la 5G ne bénéficiera pas de passe-droit et restera en deçà de la norme européenne.

Citation Envoyé par slowsaz Voir le message
Tu parles des études par Orange et consorts en France qui disaient que ça ne faisait pas de mal comme pour les différentes études sur le tabac à la belle époque des industries de ce même domaine ? Il y a plusieurs problèmes, entre le lobbyisme faussant les résultats
Ouais, c'est un coup des reptiliens qui veulent utiliser les ondes comme dans un micro-onde pour contribuer au réchauffement climatique, et ainsi pouvoir revenir à la surface...

Citation Envoyé par slowsaz Voir le message
, les différents tests avec les ondes de cette même nature et dans le même environnement sur une durée prolongée qui sont impossibles à mettre en place surtout en si peu de temps (oui les ondes on s'amuse avec depuis "longtemps" mais il y a une différence entre les fréquences et le nombre d'antenne).
Le "nombre d'antenne" ne veut rien dire.

Citation Envoyé par slowsaz Voir le message
Je ne dis pas qu'un camp ou l'autre a raison, je n'ai aucunement les connaissances et le recul nécessaire pour l'affirmer.
Et qu'est-ce que t'empêche d'ouvrir Google, d'aller ur Wikipédia et de lire 2-3 pages pour acquérir quelques connaissances ?

Citation Envoyé par slowsaz Voir le message
J'aimerai juste des études sans lobbyisme (chose à laquelle j'ai déjà du mal à croire vu comment ça se passe depuis toujours) et prouvant sur le temps que cela n'est pas néfaste, rien de plus.
Et comme tu vas exclure 95% d'études négatives au prétexte de lobbying, il ne te restera plus que 5% d'études positives dont les résultats sont dû à un hasard statistiques...
2  7 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 10:41
Citation Envoyé par laerne Voir le message
Ça fait au moins quatre millénaires qu'on étudie les médicaments et ça n'en reste pas moins une bonne chose qu'on demande des contrôles et de s'assurer de la qualité saine du produit avant d'en vendre de nouveaux (et je dirais mais exactement dans cette optique « parce que tu vois , on sait jamais »).
Les "médicaments" désignent ce qui peut guérir, cela peut être tout et n'importe quoi, une infinité de principes actifs différents dont on sait que les effets seront très différents.

Les ondes, c'est des fréquences !
Tu n'en découvres pas, ni n'en invente. Ces fréquences on les a étudiés, et on les as catégorisé en fonction de leur propriété.

Sérieusement, faut arrêter de croire que les ondes sont magiques !

Citation Envoyé par laerne Voir le message
Du côté des ondes, on sait qu'il y a des bénignes et des nocives—et bien que je pense pas vraiment que les auteurs soient convaincants, c'est un débat qu'on se doit d'avoir.
Tu vas avoir un débat, puis tous les 2 ans, ils te diront qu'on se doit d'avoir un débat, ignorant le débat précédent...

Y'a pas de débat !
Pas plus qu'il y a de débat quand au fait que l’homéopathie n'est que des effets contextuels, pas plus qu'il y a de débat que la Terre est ronde et quelle tourne autours du Soleil !

Comment voulez-vous prétendre à un débat quand vous fermez les yeux sur la masse des études scientifiques qui ont été réalisée ?
Comment voulez-vous prétendre à un débat quand on ne s'intéresse même pas aux propriétés du sujet en lui-même, le réduisant à un simple nom ?

C'est tout aussi ridicule que de vouloir un débat sur le monoxyde de dihydrogène !
1  9 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2019 à 10:45
Citation Envoyé par Neckara Voir le message


Ouais, c'est un coup des reptiliens qui veulent utiliser les ondes comme dans un micro-onde pour contribuer au réchauffement climatique, et ainsi pouvoir revenir à la surface...

C'est exactement avec ce genre de réflexions qu'on se retrouve avec des moutons à la pensée unique puisqu'il ne faut pas remettre en question les choses sous peine d'être traité de tout et n'importe quoi. C'est quand même dommage de se décridibiliser avec ce genre de comportement alors que les preuves de ces manipulations sont dans différents documentaires.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message


Le "nombre d'antenne" ne veut rien dire.

Ecris comme je l'ai écrit, c'est vrai. Par ce terme je parle du fait d'avoir des antennes transmettant les ondes partout dans le monde en grande quantité.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message


Et qu'est-ce que t'empêche d'ouvrir Google, d'aller ur Wikipédia et de lire 2-3 pages pour acquérir quelques connaissances ?

D'ouvrir Google, c'est mon éthique qui m'en empêche, d'ouvrir un moteur de recherche ou juste de faire la recherche sur Wikipédia, rien. La différence c'est que je ne compte pas détenir la vérité en lisant quelques pages Wikipédia alors que je ne suis pas dans le domaine. Je connais le principe des ondes et c'est justement pour cette raison que je m'en inquiète (tout en évitant d'être dans une quelconque pensée extrême sans maîtriser le sujet).

Citation Envoyé par Neckara Voir le message


Et comme tu vas exclure 95% d'études négatives au prétexte de lobbying, il ne te restera plus que 5% d'études positives dont les résultats sont dû à un hasard statistiques...

Sur ce point tu aurais raison si j'avais un avis sur le sujet c'est ce qui se passerait sûrement. En l'occurrence je n'en ai pas de défini donc j'essaye de voir toutes les études sauf qu'il n'y en a pas de valable sur ce sujet précis qu'est la 5G que ce soit d'un côté ou de l'autre et c'est ce que je souhaite avant la mise en place de cette technologie. Oui il y a déjà eu des études sur les ondes mais aucunement à cette échelle.
8  1 
Responsable bénévole de la rubrique Réseau : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web