IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SpaceX lance 54 satellites Internet Starlink améliorés et réalise sa 60e mission de l'année,
Les premières versions de la génération 2 de la flotte SpaceX

Le , par Bruno

3PARTAGES

3  0 
SpaceX a mis en orbite le premier lot d'une nouvelle génération de satellites Starlink le 28 décembre et a réussi un atterrissage de fusée en mer pour marquer un 60e vol record de l'année. Une fusée Falcon 9 surmontée de 54 satellites Internet Starlink améliorés - les premières versions de génération 2 (Gen2) de la flotte SpaceX - ont illuminé le ciel avant l'aube avec un lancement en douceur à 4h34 depuis la station spatiale de Cap Canaveral en Floride.

« Dans le cadre de notre nouvelle licence, nous sommes désormais en mesure de déployer des satellites sur de nouvelles orbites qui ajouteront encore plus de capacité au réseau », a déclaré Jesse Anderson, un responsable de la production et de l'ingénierie de SpaceX, lors du commentaire en direct du lancement. « En fin de compte, cela nous permet d'ajouter plus de clients et de fournir un service plus rapide, en particulier dans les zones qui sont actuellement sursouscrites. »


Environ huit minutes après le décollage, le premier étage du Falcon 9 est revenu sur Terre en se posant sur le vaisseau-drone de SpaceX, A Shortfall of Gravitas, dans l'océan Atlantique, où des conditions météorologiques difficiles menaçaient de retarder le lancement. L'atterrissage marque la fin réussie du 60e lancement de SpaceX en 2022, doublant presque les 31 lancements établis comme record de SpaceX en 2021.

Le premier étage Falcon 9 de cette mission a effectué son 11e vol avec le lancement de mercredi. Le booster a précédemment effectué cinq missions Starlink, lancé deux satellites GPS américains, le satellite commercial Nilesat 301 et transporté deux équipages différents d'astronautes privés lors des missions Inspiration4 et Ax-1, a indiqué SpaceX.

La société tentera également de récupérer les deux moitiés de carénage de la charge utile qui composaient le cône de nez du Falcon 9, qui avaient toutes deux volé auparavant, pour les réutiliser ultérieurement, a indiqué Anderson.

Starlink Gen2

SpaceX va de l'avant avec une nouvelle génération de satellites à large bande Starlink qui seront un peu plus lourds, mais plus puissants que les satellites de première génération qui sont actuellement en orbite.

Le Starlink Gen2 de SpaceX serait plus puissant que les quelque 3 300 satellites en orbite actuellement, et il semble que SpaceX ait besoin d'une augmentation de la bande passante. Le réseau à large bande est confronté à des problèmes de congestion malgré l'envoi de centaines de satellites Starlink de première génération en orbite cette année, selon un récent rapport de SpaceNews.

« Starlink est une constellation de satellites Internet conçue et fabriquée par SpaceX pour fournir un accès Internet à haut débit et à faible latence aux personnes vivant dans des endroits reculés et ruraux du monde entier », a déclaré Anderson. SpaceX a indiqué qu'elle avait également l'intention d'utiliser sa nouvelle fusée Starship comme principal véhicule de livraison pour ses nouveaux satellites Gen2 System, en complément de l'utilisation des fusées Falcon 9 de SpaceX. Starship est le véhicule de lancement lourd, plus massif et réutilisable, de SpaceX.

SpaceX a fait valoir que la nouvelle constellation densifiée proposée dans le cadre du système Gen2, qui comprendrait le lancement de près de 30 000 satellites, permettrait d'accroître considérablement la capacité et d'augmenter le nombre d’utilisateurs dans les zones rurales et éloignées qui auraient accès à un « haut débit véritablement stable ».

SpaceX a souligné que le système Gen2 ne nécessitera pas de ressources spectrales supplémentaires, car il continuera à utiliser un mélange de fréquences en bande Ku, en bande Ka et en bande E. En complément du système de première génération, Gen2 continuera à se concentrer sur la fourniture de services à large bande à haut débit et à faible latence.

Les vitesses médianes de téléchargement de Starlink ont chuté entre le Q1 et le Q2 de 2022

En septembre, nous annoncions que les vitesses médianes de téléchargement de Starlink avaient chuté de 90,6 Mbps à 62,5 Mbps entre le premier et le deuxième trimestre de 2022, selon les tests de vitesse d'Ookla. « Nous avons vu le lancement de Starlink dans de nouveaux endroits à travers le monde, et bien que certaines vitesses aient montré des signes de ralentissement par rapport à leurs lancements initiaux, le partenariat récemment annoncé entre T-Mobile et Starlink pourrait étendre les avantages des connexions par satellite au marché mobile », déclare Ookla.

Speedtest Intelligence révèle que les vitesses de téléchargement médianes de Starlink ont diminué au Canada, en France, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aux États-Unis, avec une baisse comprise entre 9 % et 54 % entre le deuxième trimestre 2021 et le deuxième trimestre 2022, en raison de l'augmentation du nombre d'utilisateurs s'abonnant au service.

Cependant, Starlink a tout de même atteint une vitesse de téléchargement médiane d'au moins 60 Mbps en Amérique du Nord au cours du deuxième trimestre 2022, ce qui est plus que suffisant pour qu'au moins un appareil connecté puisse faire presque tout ce qui est possible sur Internet, y compris la diffusion de vidéos en continu, le téléchargement de jeux et les discussions en vidéo avec des amis et la famille.

Starlink pourrait commencer à limiter l’accès à l'Internet à domicile si l’utilisateur dépasse plus de 1 To d'utilisation mensuelle de données en « accès prioritaire ». Ce changement entrera en vigueur en décembre, afin de réduire l'encombrement du réseau. Les utilisateurs résidentiels de Starlink devront payer 0,25 dollar pour chaque Go supplémentaire utilisé.

SpaceX l'a révélé le 4 novembre en publiant ce qu’elle a appelé : Politique d'utilisation équitable. Le document indique que les abonnés à l’offre résidentiels de Starlink aux États-Unis recevront 1 To d' « accès préférentiel » par mois. La société a également mis en ligne la même politique d'utilisation au Canada. « Starlink est une ressource limitée qui continuera à croître au fur et à mesure que nous lancerons des satellites supplémentaires. Pour servir le plus grand nombre de personnes grâce à notre internet à haut débit, nous devons gérer le réseau pour équilibrer l'offre Starlink avec la demande des utilisateurs », déclare Starlink.

L'utilisation de fusées Starship pour livrer les satellites Gen2 permettra à SpaceX d'envoyer plus de satellites en orbite terrestre basse (LEO) à la fois, de les lancer plus souvent et de livrer plus de masse à chaque lancement. Cela ouvrirait la porte aux fusées Starlink pour accueillir des charges utiles supplémentaires aux côtés des satellites Starlink Gen2, a déclaré SpaceX.

« Ce système Gen2 a été conçu pour compléter la constellation de première génération que SpaceX déploie actuellement », a déclaré SpaceX dans le dépôt, qui demande l'approbation de la FCC. « Alors que la constellation originale fournit une capacité sans précédent pour un système de satellites, la demande pour plus de haut débit continue de croître sans relâche et le besoin de connectivité des utilisateurs n'a jamais été aussi important. »

Constellation LEO massive

SpaceX propose plusieurs configurations pour Gen2, dont une avec neuf altitudes LEO allant de 340 à 614 kilomètres. Selon une proposition précédente, Starlink aurait lancé ses satellites à huit altitudes, allant de 328 à 614 kilomètres, note CNBC. Le plan révisé de SpaceX vise également à presque doubler le nombre de satellites déployés en orbite héliosynchrone, ce qui lui permettra d'améliorer le service dans les régions polaires comme l'Alaska.

SpaceX a déjà lancé environ 1 740 satellites Starlink de première génération qui desservent plus de 90 000 utilisateurs. SpaceX envisage une constellation de près de 30 000 satellites avec la Gen2, en soutenant que l'utilisation d'inclinaisons multiples répartirait plus uniformément la capacité en fonction de la latitude, « assurant ainsi une couverture mondiale meilleure et plus cohérente. »

Le 1er décembre, la Commission fédérale des communications (FCC) a autorisé SpaceX à déployer 7 500 satellites Gen2. Il ne s'agissait toutefois que d'une approbation partielle, car SpaceX a demandé à la FCC l'autorisation d'envoyer près de 30 000 de ces satellites en orbite terrestre basse.
Outre leur capacité à gérer un trafic plus important, les satellites Gen2 peuvent transmettre le service directement aux smartphones, a déclaré Elon Musk, par ailleurs fondateur de SpaceX.

Le service Internet par satellite de SpaceX, Starlink, sera bientôt disponible sur certains avions avec le lancement officiel de Starlink Aviation l'année prochaine, a annoncé la société. Elle affirme que le service offrira des vitesses Internet allant jusqu'à 350 Mbps à chaque avion équipé de son Aero Terminal. Selon l'entreprise « Avec une latence d’à peine 20 ms, les passagers peuvent s’engager dans des activités qui n’étaient jusqu’ici pas fonctionnelles en vol, notamment les appels vidéo, les jeux en ligne, les réseaux privés virtuels et d’autres activités nécessitant un débit élevé ».

Le 18 octobre, SpaceX a présenté son service « Starlink Aviation » pour « l'Internet en vol à haut débit et à faible latence avec une connectivité à travers le monde ». Le matériel nécessaire pour accéder à la constellation de satellites Starlink est une nouvelle antenne à réseau phasé conçue spécifiquement pour les avions appelés « Aero Terminal ». Il ressemble à un panneau carré plat qui est installé à l'extérieur des avions, comme illustré ci-dessous. « L'Aero Terminal à profil bas de Starlink est doté d'une antenne réseau à commande de phase pilotée électroniquement, qui permet de nouveaux niveaux de fiabilité, de redondance et de performances », explique la société.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Starlink fixe un plafond pour l'utilisation des données haut débit à 1 To par mois, les utilisateurs résidentiels de Starlink devront payer 0,25 dollar pour chaque Go supplémentaire utilisé

Starlink Aviation : le service Internet par satellite de SpaceX arrive dans certains avions l'année prochaine, le kit matériel coûte 150 000 $ et SpaceX promet des vitesses allant jusqu'à 350 Mbps

Les tests de vitesse montrent que Starlink devient beaucoup plus lent à mesure que les utilisateurs s'en servent, les vitesses médianes de téléchargement ont chuté de 90,6 Mbps à 62,5 Mbps

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 10:32
Citation Envoyé par Ryu2000
Il y a d'autres entreprises que Starlink qui ont des satellites en orbite.
Le problème est plus grand.
C'est vrai mais, il faut prendre en compte que Starlink a lui tout seul va plus que doubler le nombre de satellites en orbite base, même les autres constellations prévues a l'avenir pour du service internet sont moins ambitieuses en nombre de satellites. Donc si on veut réguler la pollution orbitale, Space X va être un sujet particulièrement important.
6  1 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 7:33
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
SpaceX accepte d'essayer [...]
Quand ça commence comme ça il y a de quoi ne pas être très optimiste.
Blague à part, Starlink est en train de s'assurer le monopole de certaines orbites sans que personne n'en dise rien.
Pour que la pilule passe mieux ils acceptent de se tracasser un peu de l'astronomie mais pas des outils trop sensibles quand meme.
3  1 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 10:26
Citation Envoyé par alain.clairet Voir le message
pourquoi autant de satellites ? quelqu'un connait t il la réponse
effectivement la pollution orbital va augmenter
cordialement
Pour assurer une couverture mondiale. à 550 km d'altitude sur une terre de 6000 km de rayon, on est sur une "surface" de 601 932 180 km², soit un satellite pour environ environ 200 000 km² (environ un tiers de la France)

La pollution sera en effet non négligeable. Ce sera probablement inutile dans nos pays déjà équipé autrement (ADSL, Fibre, 4G, 5G), mais pourra peut-être être intéressant pour des pays qui ne le sont pas, et surtout pour pouvoir jouer à Fornite avec un ping faible sur un porte container en plein milieu du pacifique. C'est que les traversées sont longues et monotones!

Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Les scientifiques sont un peu chiants quand même, empêcher des gens d'accéder à internet tous ça pour regarder des étoiles... Alors qu'il suffit de mettre un satellite en orbite pour faire ces observations.

A un moment faut arrêter le ciel n'est à personne, ni aux scientifiques.
Tu noteras tout de même qu'il n'y a que quelques dizaines de télescopes spatiaux pour des centaines de milliers de télescopes terrestres.
En plus, à lires entre les lignes de tes messages, tu n'as pas trop l'air d'être du genre à vouloir payer plus d'impôts pour que ton pays finance ces télescopes spatiaux supplémentaires...
3  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 10:56
Certes mais même les projet les plus ambitieux sont pour le moment loin derrière SpaceX en matière de nombre de satellites prévu a terme, et ils sont a un stade largement moins avancé. Donc dans l'immédiat, et même a moyen terme, Space X est le principal problème et de loin, ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas se poser de question des autres constellations pour ce qui concerne l'avenir plus lointain.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 10:17
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Il y a d'autres entreprises que Starlink qui ont des satellites en orbite.
Le problème est plus grand.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon vous, SpaceX peut-il réussir à atténuer les effets négatifs des satellites Starlink sur l'astronomie ?
Il doit être possible d'atténuer les effets négatifs, mais pas de les supprimer.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous des constellations de satellites visant à offrir Internet depuis l'espace ? Offrent-elles une meilleure connectivité ?
Beaucoup de Français ont accès à la fibre optique, pour eux Starlink ne sert à rien.
Mais dans certains cas c'est utile :
- si tu vis dans une zone technologiquement désertique
- si tu veux passer outre le contrôle d'internet de ton pays (Arabie Saoudite, Qatar, Bahreïn, etc)

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon vous, les avantages des constellations de satellites visant à offrir Internet depuis l'espace l'emportent-ils sur les inconvénients ?
Personnellement Starlink ne m'intéresse pas.
Je n'habite pas perdu dans la nature et je peux avoir accès à un VPN pour contrer la censure de mon pays.

Donc je vois plus d'inconvénients, mais d'un autre côté Starlink ou pas, il va y avoir des milliers et des milliers de satellites qui vont déranger ceux qui regardent le ciel.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/01/2023 à 12:00
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Starlink a lui tout seul va plus que doubler le nombre de satellites en orbite base
Pour l'instant.

Il est possible qu'à l'avenir on voit d'autres articles du genre "la Commission fédérale des communications (FCC) américaine a autorisé XXX à lancer 9 000 satellites supplémentaires pour son projet".
Le nombre de satellites en orbite basse pourrait beaucoup augmenter dans un futur proche.
0  0 
Avatar de alain.clairet
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 10:31
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Pour assurer une couverture mondiale. à 550 km d'altitude sur une terre de 6000 km de rayon, on est sur une "surface" de 601 932 180 km², soit un satellite pour environ environ 200 000 km² (environ un tiers de la France)

La pollution sera en effet non négligeable. Ce sera probablement inutile dans nos pays déjà équipé autrement (ADSL, Fibre, 4G, 5G), mais pourra peut-être être intéressant pour des pays qui ne le sont pas, et surtout pour pouvoir jouer à Fornite avec un ping faible sur un porte container en plein milieu du pacifique. C'est que les traversées sont longues et monotones!
merci de vos explications
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 10:50
Citation Envoyé par alain.clairet Voir le message
pourquoi autant de satellites ?
Je tiens à rappeler un truc quand même.
SpaceX va peut-être lancer 12 000 satellites.
Mais il ne faut pas oublier :
- Viasat
- Hughes
- OneWeb
- Kuiper

Amazon : Tout comprendre à Kuiper, le projet de mise en orbite de milliers de satellites dans l'espace
Dans le cadre de son projet Kuiper, Amazon veut lancer 3.236 satellites en orbite basse afin de fournir un Internet de haut débit dans des zones où la connexion est limitée ou inexistante.
Mariage en orbite en vue entre Eutelsat et OneWeb
OneWeb prévoit d’avoir achevé le déploiement de ses 648 satellites fin 2022. À terme, elle vise 6000 satellites.
Même l'UE veut envoyer des satellites :
L’UE lance Iris, une constellation de satellites pour sécuriser ses communications et internet
Iris devrait compter quelques centaines de satellites placés sur plusieurs orbites, contrairement à Starlink, et ils devront être en mesure de résister aux cyberattaques.
D'autres entreprises pourraient elles aussi lancer des milliers de satellites.
Ça inquiète certaines entreprises :
« L'espace n'est pas une boîte qu'il faut remplir à ras bord »
Le fondateur de ViaSat Mark Dankberg souligne l'importance d'établir au plus vite des règles du jeu dans l'espace. Il s'inquiète des risques de collisions et d'interférences provoqués par la mégaconstellation de SpaceX.
Si ça se trouve la Chine ou un pays d'Afrique va vouloir sa constellation de satellites.
Pour l'instant SpaceX est le pire, mais ce ne sera probablement pas toujours le cas.
0  0 
Avatar de alain.clairet
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 6:06
pourquoi autant de satellites ? quelqu'un connait t il la réponse
effectivement la pollution orbital va augmenter
cordialement
0  1 
Avatar de Kineza Tharcisse
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 12:02
Je pense que SpaceX peut réussir à atténuer les effets négatifs des satellites Starlink. Dans le cadre de la révision du fonctionnement des satellites par changement des orbites empruntés par ces engins, il faut hausser l'altitude des orbites bien que cela peut exiger d'autres études sur le projet. Merci.
0  2