IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La vitesse du Wi-Fi 6E pourrait atteindre 1 à 2 Gbps après la confirmation de la décision de la FCC par le tribunal,
AT&T a toutefois intenté une action en justice pour faire annuler cette décision

Le , par Bruno

89PARTAGES

8  0 
La Commission européenne a décidé d'harmoniser l'utilisation de la bande des 6 GHz pour les réseaux sans fil dans l'Union européenne, le Wi-Fi 6E. Au Journal officiel de l’UE du 30 juin, a été publiée la décision de la Commission autorisant tous les États membres à se servir de ce protocole de communication sans fil sur de nouvelles fréquences, situées entre 5 945 et 6 425 MHz en plus de celles déjà en place. Le WiFi 6E pourrait atteindre les vitesses de la 5G mmWave. Avec cela, le WiFi 6E pourrait atteindre des vitesses de 1-2 GBps après que le tribunal ait confirmé la décision de la Commission fédérale des communications (FCC).

Le Wi-Fi 6 ou la norme Wi-Fi 802.11ax a été présentée comme une amélioration de la précédente norme Wi-Fi 802.11ac. Le Wi-Fi 6 est prévu pour fonctionner sur les bandes 2,4 GHz et 5 GHz déjà existantes, mais avec la multiplication des appareils compatibles, ces ressources spectrales tendent à être saturées, notamment en zones denses, sans compter les perturbations possibles de certains équipements. Ainsi, le Wi-Fi Alliance a annoncé l’arrivée de la bande 6 GHz et a adopté la terminologie Wi-Fi 6E pour désigner les appareils pouvant fonctionner sur cette bande.


L’un des objectifs principaux du Wi-Fi 6 est d’accroître efficacement la vitesse de connexion au sein des réseaux surchargés, notamment dans des endroits tels que les stades et d’autres lieux publics. Il a été prévu pour réduire la consommation de batterie des appareils, ce qui en fait un choix judicieux pour tous les environnements, y compris les utilisations de la maison intelligente et de l'Internet des objets (IdO). Lors de son lancement en septembre dernier, la Wi-Fi Alliance a annoncé que le Wi-Fi 6 est prévu pour fonctionner avec 2,4 GHz et 5 GHz.

La certification Wi-Fi Alliance pour le Wi-Fi 6E est également disponible pour assurer l'interopérabilité des équipements fonctionnant dans le spectre des 6 GHz. « Wi-Fi CERTIFIED 6 est introduite dans une période où la dynamique mondiale en faveur du fonctionnement du Wi-Fi dans la bande des 6 GHz s'intensifie ». L’annonce a été effectuée par l’organisation dénommée Wi-Fi Alliance le 7 janvier 2021. Le Wi-Fi 6E est un nom commun dans l'industrie pour identifier les appareils qui offriront les caractéristiques et les capacités du Wi-Fi 6, étendu à la bande de 6 GHz suite aux approbations des règlements.

Notons que le nom WiFi, contraction de Wireless Fidelity, est le nom d'une certification accordée au matériel qui répond à la norme 802.11. Cette norme a été éditée par la Wi-Fi Alliance, anciennement Wireless Ethernet Compatibility Alliance (WECA). Par extension, on parle de réseau WiFi pour désigner les réseaux « Ethernet » sans fils qui respectent la norme 802.11. Le fonctionnement du Wi-Fi dans la bande de fréquences de 6 GHz permettra au Wi-Fi de continuer à fournir des expériences positives pour les applications les plus gourmandes en bande passante.

C’est une technologie permettant aux ordinateurs ou équipements compatibles de communiquer entre eux sans liaisons filaires et former des réseaux locaux tout comme le font les cartes réseaux qui communiquent via des câbles. Ces derniers sont simplement remplacés par des liaisons radio. Il est donc tout indiqué pour installer un réseau local sans fils (WLAN - Wireless Local Area Network) et interconnecter des ordinateurs dans un bâtiment sans devoir percer les murs pour faire passer des câbles.

Le Wi-Fi 6E apporte les avantages du spectre de 6 GHz aux consommateurs, aux fabricants d'appareils et aux fournisseurs de services, car la bande est mise à disposition dans le monde entier. La certification Wi-Fi Alliance permet de garantir que les utilisateurs bénéficient d'une expérience sécurisée, fiable et interopérable avec les appareils Wi-Fi 6E.

Le Wi-Fi 6E étend à la bande des 6 GHz les capacités du Wi-Fi CERTIFIED 6, notamment l'accès multiple par répartition orthogonale de la fréquence (OFDMA), le temps de réveil de la cible et la MU-MIMO (multi-utilisateurs, multiple entrées, multiple sorties). Toutes ces caractéristiques bénéficient de la capacité supplémentaire du spectre à 6 GHz et de la disponibilité de sept canaux super larges à 160 MHz pour déplacer davantage de données et fournir des applications Wi-Fi 6E à large bande passante, notamment les communications unifiées, l'AR/VR et la vidéo holographique. Le Wi-Fi 6E apporte une capacité supplémentaire, une plus grande vitesse ainsi qu'une latence réduite pour les activités critiques telles que le télétravail, la vidéoconférence et le e-learning.

Suite à la décision de la Commission fédérale américaine des communications d'ouvrir 1200 MHz du spectre de 6 GHz à l'utilisation du Wi-Fi, le Royaume-Uni, l'Europe, le Chili, la Corée du Sud et les Émirats arabes unis ont également pris la décision d'offrir 6 GHz pour le Wi-Fi. Des pays comme le Brésil, le Canada, le Mexique, le Pérou, Taïwan, le Japon, l'Arabie Saoudite, le Myanmar et la Jordanie s’oriente également vers une exploitation de la bande de 6 GHz. Le consortium Wi-Fi Alliance a tenu sa promesse de rendre disponible la certification des produits Wi-Fi 6E dès que le spectre sera disponible. Suite à cette annonce, de nombreux fournisseurs de produits d’ores et déjà annoncés des appareils compatibles Wi-Fi 6E qui utilisent les canaux super larges de 160 MHz et la bande passante non encombrée de 6 GHz pour fournir un Wi-Fi multi-gigabit à faible latence.


« Le Wi-Fi 6E connaîtra une adoption rapide en 2021, avec plus de 338 millions d'appareils entrant sur le marché, et près de 20 % de tous les envois d'appareils Wi-Fi 6 prenant en charge 6 GHz d'ici 2022 », a déclaré Phil Solis, directeur de la recherche chez IDC. « Cette année, nous nous attendons à voir de nouveaux chipsets Wi-Fi 6E de plusieurs sociétés, et une variété de nouveaux smartphones, PC et ordinateurs portables Wi-Fi 6E au cours du premier trimestre 2021, également des téléviseurs et de produits de réalité virtuelle en milieu d'année 2021 ».

« L'interopérabilité mondiale des dispositifs Wi-Fi 6E favorise l'adoption rapide et l'innovation dans la bande 6 GHz », a déclaré Edgar Figueroa, président et directeur général de la Wi-Fi Alliance. « Les utilisateurs feront bientôt l'expérience d'un Wi-Fi sans précédent qui améliore considérablement les applications et fournit de nouveaux cas d'utilisation qui changeront leur expérience de connexion ». Les vitesses du WiFi 6E pourraient égaler celles du mmWave 5G. Toutefois, pour que cela se produise dans la réalité, il faut davantage de spectre radioélectrique afin que le WiFi 6E ne soit pas aussi encombré que certains canaux existants lorsqu'il deviendra la nouvelle norme.

La FCC a déjà donné l'autorisation nécessaire pour permettre aux fabricants d'utiliser la bande des 6 GHz. AT&T, le plus grand fournisseur de services téléphoniques longues distances et de xDSL des États-Unis et le 2ᵉ opérateur de services mobiles a toutefois intenté une action en justice pour faire annuler cette décision, affirmant que l'utilisation du spectre de 6 GHz interférerait avec les micro-ondes qu'elle utilise pour envoyer des données entre les tours de téléphonie mobile.

Selon une certaine source, la décision de la Cour d'appel des États-Unis pour le District of Columbia Circuit a en effet soutenu une décision antérieure d'avril 2020 prise par la FCC d'ouvrir un spectre de 1 200 MHz dans la bande 6GHz pour une utilisation sans licence. L'utilisation sans licence permettra à quiconque de l'utiliser « tant qu'il le fait de manière responsable », ce qui couvrirait des utilisations comme le futur réseau domestique WiFi 6E. Théoriquement, la vitesse maximale du WiFi 6E devrait pouvoir atteindre 5 GHz.

Un certain représentant de la WiFi Alliance a indiqué que les nouvelles vitesses devraient permettre des connexions de 1 à 2 Go/s. C'est la même chose que ce qui n'est actuellement accessible que par la 5G mmWave.

La prochaine génération du standard Wi-Fi est le Wi-Fi 7

La prochaine génération du standard Wi-Fi est le Wi-Fi 7 et Intel le présente comme incontournable, il apporte une capacité et un support jusqu'à 7 gigahertz. Il permet aux entreprises et aux fournisseurs de services de prendre en charge des applications nouvelles et émergentes sur la même infrastructure de réseau local sans fil (WLAN) tout en offrant un niveau de service supérieur aux applications plus anciennes. La 5G est un service cellulaire, et le Wi-Fi 7, une technologie d’accès sans fil à courte portée. Le nouveau Wi-Fi 7 partage les caractéristiques de la 5G, notamment une performance améliorée. Les radios Wi-Fi 7 peuvent être placées là où les utilisateurs en ont besoin pour offrir une meilleure couverture géographique et un faible coût.

Avec Wi-Fi 6, le Wi-Fi Alliance a introduit une meilleure sécurité avec WPA3, la dernière et meilleure génération de sécurité Wi-Fi. Et une bien meilleure amélioration de la latence, jusqu'à 75 % d'amélioration de la latence. Wi-Fi 6 est donc une technologie qui, à elle seule, apporte des améliorations significatives par rapport aux générations précédentes. Le Wi-Fi 6 apporte une évolutivité quatre fois plus grande avec de nouvelles technologies autour de l'OFDMA et une meilleure gestion des interférences, en particulier nous utilisons plus de capacités pour faire un accès plus programmé, et donc une meilleure QoS.

Aujourd'hui, si on pense à la bande de 5 gigahertz, il n’existe que deux canaux de 160 mégahertz. Pour que le marché soit réellement en mesure d'offrir des services Wi-Fi gigabit, nous avons besoin d'un plus grand nombre de ces canaux de 160 mégahertz. La bande de 6 gigahertz permettra de disposer d'environ sept canaux de 100 mégahertz. Cela permettra de mettre en place des services gigabit, puis multi-gigabit avec Wi-Fi 7.

La Corée du Sud a publié une consultation publique pour ouvrir également 20 mégahertz de spectre, tout comme aux États-Unis, pour des opérations à faible puissance également. Et cela se produire dans de nombreux autres pays du monde, en Amérique du Sud, au Brésil, en Colombie. Le Canada a des discussions. Cela va apporter des avantages majeurs pour les utilisateurs et les applications autour de la réalité virtuelle, du streaming et du cloud gaming qui sont aujourd'hui difficiles à réaliser dans des spectres inférieurs à 6 gigahertz. Mais cela va devenir beaucoup plus important avec le Wi-Fi 7.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision de la FCC ?

D'après vous, quand est-ce qu'une décision similaire serait annoncée en Europe ?

Voir aussi :

Wi-Fi 6E : l'Europe s'ouvre au nouveau Wi-Fi plus rapide et plus performant, les Etats membres de l'UE doivent mettre à jour leurs fréquences d'ici le 1er décembre

La Wi-Fi Alliance fait passer le Wi-Fi 6 à 6 GHz pour faciliter la croissance continue du Wi-Fi et adopte la terminologie Wi-Fi 6E pour les appareils pouvant fonctionner sur cette bande

Wi-Fi Alliance annonce la certification Wi-Fi 6E, elle apporte une plus grande vitesse pour des activités en télétravail et permet de maintenir davantage la confidentialité sur les réseaux Wi-Fi

Wi-Fi 6E : aux États-Unis, la FCC valide la mise à disposition de 1200 MHz de spectre dans la bande des 6 GHz, pour une utilisation sans licence

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 15:59
Hello,

C'est trop cool, on aura du WiFi à 2Gbps, mais toujours un ADSL en mousse derrière, qui fait que lorsque je veux télécharger un fichier du net, ça prend des plombes. Mais heureusement, si je me suis trompé d'ordi en le téléchargeant, je pourrai le transférer en même pas une seconde !
1  0 
Avatar de pascaldm
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 12:01
Les rayons X sont dans les bandes de fréquences 10^18 Hz (au delà de la gamme de fréquence de l'infra rouge et des UV), on est loin du Wifi ou de la téléphonie mobile !
Les bandes 2,4, 5 et 6 GHz sont dans les plages du domaine de fréquence des micro-ondes (comme le four éponyme qui perturbe le Wifi en 2,4 GHz!).

Les plages de fréquence de l'imagerie médicale (scanner, fibroscopie, radiographie) sont au-delà de 10^12 Hz. Elles ne sont pas parasitées par ces réseaux radio-électriques communs.

Le domaine des fréquencez fait l'objet de travaux de recherche sur la santé. Des centaines d'études ont été publiées à travers la planète, aucune n'a mis en en exergue un danger sur ces plages (à puissance d'émission limitée) dans les applications numériques à large diffusion. Tout dépend de la force de l'émission du signal qui est borné, d'où la portée des cellules radio réduites en conséquence.

Par contre, les rayons X sont dangereux, il est donc nécessaire de prendre des précautions dans un usage médical. Certaines fréquences comme les rayons gamma sont radio-actives !
0  0 
Avatar de edrobal
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 12:31
Voici comment transformer son appartement en four micro-onde. Une méthode nouvelle de lobotomie.
0  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/12/2021 à 13:03
Je ne sais meme pas quoi on s’embête avec ces technologies alors que le reseau national internet est pas terrible.
2  3 
Avatar de maurice71
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 08/01/2022 à 10:53
On m’avait appris que le rayonnement x qui servait à faire des radios dans les hôpitaux, utilisait la bande des 2,4 gigahertz ; si les opérateurs radios des hôpitaux se protègent de ces ondes, qu'en est-il des rayons encore plus durs de 6 gigahertz, vis-à-vis de la santé de ceux qui sont à côté ?
Je ne doute pas que Le Wi-Fi alliance ait traité ce problème, si c'est un problème de santé, mais ils pourrait commenter.

je précise que je ne suis ni complotiste, ni addictifs aux fakes news.
0  2