IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Israël a indiqué à Elon Musk que son réseau satellitaire Starlink ne pourra fonctionner à Gaza qu'avec son approbation
Après des allégations d'antisémitisme sur la plateforme sociale X d'Elon Musk

Le , par Anthony

7PARTAGES

16  0 
Israël a fait savoir à Elon Musk que son réseau satellitaire Starlink ne pourra fonctionner à Gaza qu'avec son accord, alors que l'entrepreneur a rencontré les dirigeants du pays au milieu d'une polémique sur l'antisémitisme présumé sur sa plateforme sociale X.

L'homme le plus riche du monde a déclaré à la fin du mois dernier que son service d'internet par satellite Starlink "soutiendrait la connectivité des organisations d'aide internationalement reconnues à Gaza", qui a souffert de longues coupures d'électricité sous les bombardements israéliens.

Mais le lundi 27 novembre, le ministre israélien des communications, Shlomo Karhi, a indiqué sur X que l'entrepreneur était parvenu à un accord de principe avec le ministère. "Les unités satellitaires Starlink ne peuvent être exploitées en Israël qu'avec l'approbation du ministère israélien des communications, y compris dans la bande de Gaza", a déclaré M. Karhi.


Musk n'a pas encore confirmé publiquement l'existence d'un accord.

Le directeur général de SpaceX et de Tesla se rend dans l'État hébreu pour la première fois depuis l'assaut du Hamas sur le sud d'Israël le 7 octobre, qui a fait 1 200 morts et déclenché une guerre entre Israël et le groupe militant.

Les féroces bombardements de représailles d'Israël et le siège de la bande de Gaza ont provoqué une crise humanitaire, tué plus de 13 300 personnes et entraîné des coupures d'électricité prolongées. Ces dernières ont entravé les efforts de sauvetage, notamment en empêchant les ambulances de localiser les blessés.

La visite de Musk en Israël coïncide avec le dernier jour d'une pause de quatre jours dans les hostilités et intervient alors que les annonceurs font pression sur X en raison d'une hausse de l'antisémitisme sur la plateforme.

Après avoir semblé soutenir une théorie du complot antisémite, qu'un porte-parole de la Maison Blanche a qualifiée d'"odieuse", M. Musk a été contraint de se défendre contre des accusations de discrimination. "Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité", a-t-il déclaré sur X ce mois-ci. "Je ne souhaite que le meilleur pour l'humanité".

Une vidéo publiée par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu montrait Musk portant un gilet pare-balles alors qu'il visitait des maisons incendiées à Kfar Aza, un kibboutz dévasté par l'assaut du groupe militant, en prenant des photos avec son téléphone portable.


"Les actions sont plus éloquentes que les mots", a posté M. Musk sur X après sa visite.

L'engagement initial de Musk à activer Starlink à Gaza, qui faisait suite à des pannes de télécommunications dans l'enclave, a suscité une prise de bec avec le gouvernement israélien, qui a affirmé que la connectivité serait utilisée par le Hamas pour des "activités terroristes".

Starlink, qui fait partie de SpaceX, la société de fusées et de satellites de Musk, utilise une constellation de satellites en orbite autour de la Terre pour diffuser la connectivité internet dans des endroits où l'accès traditionnel au web est difficile. Musk a fourni des équipements Starlink à la ligne de front entre l'Ukraine et la Russie.

Le signal Starlink est reçu par de petites antennes paraboliques appelées terminaux. Mais Musk a déclaré en octobre qu'aucun terminal n'avait tenté de se connecter à partir de la bande de Gaza assiégée, et qu'Israël contrôlait la circulation des marchandises dans l'enclave côtière.

Au cours des sept semaines de guerre, Israël a parfois coupé les communications avec la bande de Gaza, tandis que l'opérateur de téléphonie mobile local Paltel s'est efforcé de trouver suffisamment de carburant pour maintenir son réseau en état de marche.

NetBlocks, un observateur de l'accès à l'internet, a signalé une amélioration de la connectivité à Gaza samedi, après que Paltel a déclaré que des ingénieurs avaient réparé l'infrastructure endommagée du réseau au cours d'un cessez-le-feu temporaire.

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de cette situation ?

Voir aussi

Coupure d'Internet à Gaza : Elon Musk promet de reconnecter la zone grâce à son service Starlink, une offre destinée pour le moment aux « organisations humanitaires internationalement reconnues »

L'UE menace Elon Musk de sanctions pour la désinformation sur X concernant le conflit entre Israël et le Hamas, "Nous agissons au grand jour. Pas d'accords en coulisses", répond M. Musk

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 1:20
Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
Il me semble que lors de la livraison des équipements Starlink en Ukraine, la Russie n'a pas gueulé... Décidément, Israël s'assoit totalement sur le droit international.
Ça veux dire que pour les dirigeants sionistes d'Israël, la bande de Gaza fait partie d'Israël, c'est juste un ghetto pour y parquer les palestiniens, sachant qu'avant les palestiniens étaient employés par les Israéliens pour faire leurs basses besognes.
Vu la conjoncture actuelle Israël a décidé de remplacer les palestiniens par des Thaïlandais pour faire leur sale boulot (ramasser les poubelles, faire le ménage, le travail agricole, etc), il y en a tellement désormais en Israël que plein ont été pris en otage dans la foulée, parce qu'ils se trouvaient la.

Vu qu'Israël à décidé de remplacer les travailleurs Palestiniens par les thaïlandais, je pense qu'ils risquent de continuer de dévaster la bande de Gaza, ou ce qu'il en reste.
5  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 0:38
Il me semble que lors de la livraison des équipements Starlink en Ukraine, la Russie n'a pas gueulé... Décidément, Israël s'assoit totalement sur le droit international.
4  1 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/11/2023 à 14:20
Citation Envoyé par nevergonnagiveyouup Voir le message
c'est bien! hamas est une organisation terroriste, il faut liberer les palestiniens de leurs jougs, qu'il puissent enfin vivre tranquille avec leurs état.a eux....
ok mais c'est justement pas du tout un "Joug" :

Guerre Israël-Hamas : trois quarts des Palestiniens soutiennent le Hamas
Selon un sondage dans les Territoires palestiniens, trois quarts de la population approuvent l'incursion sanglante du Hamas le 7 octobre dans le Sud d'Israël. Le soutien est encore plus fort en Cisjordanie qu'à Gaza.
Donc c'est comme si la bande de Gaza avait déclaré la guerre à Israël, ils ont peut des raisons de l'avoir fait, mais selon toute vraisemblance ils ne sont pas du tout en train de gagner cette guerre, au contraire c'est un très bon prétexte pour qu'Israël puisse éradiquer la bande de Gaza, du coup cette guerre est pour eux une opportunité. C'est un peu comme Pearl Harbour, quand le président US a pu lancer la guerre contre Hitler ensuite alors qu'avant la population étant contre. Grâce à l'attaque du Hamas, Israël se retrouve en situation de légitime défense, et peu désintégrer le peu qui reste de la "Palestine".
Du coup le chef du Hamas s'est bien fait avoir dans cette histoire, c'est à se demander s'il n'a pas fait le jeux d'Israël, sans s'en rendre compte. Il lance une guerre contre Israël, et il croyait quoi ? qu'Israël allait pas réagir ? Résultat : plus de bande de Gaza...
2  1 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/11/2023 à 10:46
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Vu qu'Israël à décidé de remplacer les travailleurs Palestiniens par les thaïlandais, je pense qu'ils risquent de continuer de dévaster la bande de Gaza, ou ce qu'il en reste.
Bien vu et merci pour l'info, pour le coup je suis étonné mais en même temps c'est tellement logique...

As of July, there were around 119,000 legal foreign workers in Israel and over 25,000 there illegally, according to Israeli authorities. In agriculture, there were 22,862 legal foreign workers and another 7,493 without valid paperwork, largely those who had overstayed visas. This sector imports almost all of its labor from Thailand, though there are also a few thousand "trainees" from Asia and Africa working in Israel's agricultural sector as part of work-study programs.

The history of Thais working in Israel goes back decades.

Hundreds of agricultural "trainees" and "volunteers" from Thailand arrived in Israel in the 1980s and thousands had gone there by 1992, according to research by anthropologist Matan Kaminer, with a particular influx following the 1987 Intifada, or Palestinian uprising.

"There was a strategic decision that was made on the part of the Israeli state to replace Palestinian workers with migrant workers so they wouldn't have this dependence," Kaminer told Nikkei Asia.
0  1 
Avatar de nevergonnagiveyouup
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 7:22
c'est bien! hamas est une organisation terroriste, il faut liberer les palestiniens de leurs jougs, qu'il puissent enfin vivre tranquille avec leurs état.a eux....
0  6