IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des scientifiques deviennent étrangement doués pour utiliser le Wi-Fi afin de "voir" les personnes en détail à travers les murs,
Ils utilisent les signaux Wi-Fi pour cartographier le corps humain

Le , par Bill Fassinou

26PARTAGES

7  0 
Des chercheurs de l'université Carnegie Mellon ont mis au point une méthode permettant de détecter la forme tridimensionnelle et les mouvements des corps humains dans une pièce, en utilisant uniquement des routeurs Wi-Fi. Les scientifiques affirment qu'ils n'ont pas besoin de caméra ni de capteur LiDAR. Le rapport de recherche indique qu'ils ont plutôt utilisé un système appelé DensePose qui permet de cartographier tous les pixels de la surface d'un corps humain sur une photo. Fait intéressant, les chercheurs de l'université Carnegie Mellon affirment que cette invention est en fait un progrès pour le droit à la vie privée.

Les personnes soucieuses de leur vie privée pourraient bientôt resentir le besoin de transformer leur maison en une cage de Faraday à la Better Call Saul pour se sentir en sécurité. Une équipe de chercheurs de l'université Carnegie Mellon de Pittsburgh, aux États-Unis, a conçu un système capable de "voir" les formes et les mouvements des personnes dans une pièce en se basant sur les signaux du Wi-Fi. Pour ce faire, ils ont utilisé DensePose, un système permettant de cartographier tous les pixels de la surface d'un corps humain sur une photo. DensePose a été mis au point par des chercheurs basés à Londres et des chercheurs en IA de Facebook.

À partir de là, ils ont développé un réseau neuronal profond qui fait correspondre la phase et l'amplitude des signaux Wi-Fi envoyés et reçus par les routeurs à des coordonnées sur le corps humain. Les scientifiques ont publié le mois dernier un article préliminaire sur leurs découvertes sur la revue arXiv. En effet, les routeurs Wi-Fi diffusent en permanence des radiofréquences que vos téléphones, tablettes, ordinateurs et autres appareils électroniques captent et utilisent pour vous mettre en ligne. En se déplaçant, ces fréquences invisibles à l'œil nu rebondissent ou traversent tout ce qui les entoure, les murs, les meubles et même vous.



Vos mouvements, même votre respiration, modifient légèrement le trajet du signal entre le routeur et votre appareil. Cela dit, ces interactions n'interrompent pas votre connexion Internet, mais elles peuvent signaler que quelqu'un a des problèmes, par exemple. Le NIST (National Institute of Standards and Technology) a développé un algorithme d'apprentissage profond, appelé BreatheSmart, qui peut analyser ces changements minuscules pour aider à déterminer si une personne dans la pièce a du mal à respirer. Et il peut le faire avec des routeurs et des appareils Wi-Fi déjà disponibles. Ces travaux ont été récemment publiés dans IEEE Access.

Depuis des années, les chercheurs s'efforcent de "voir" les gens sans utiliser de caméras ou de matériel LiDAR coûteux. En 2013, une équipe de chercheurs du MIT a trouvé un moyen d'utiliser les signaux des téléphones portables pour voir à travers les murs ; en 2018, une autre équipe du MIT aurait utilisé le Wi-Fi pour détecter des personnes dans une autre pièce et traduire leurs mouvements en figures de bâton de marche. En outre, selon un article sur son site Web du NIST, en 2020, ses chercheurs voulaient aider les médecins à lutter contre la pandémie de la Covid-19. Les patients étaient isolés, les ventilateurs étaient rares.

De précédentes recherches avaient exploré l'utilisation des signaux Wi-Fi pour détecter les gens ou les mouvements, mais ces configurations nécessitaient souvent des dispositifs de détection personnalisés, et les données de ces études étaient très limitées. À présent, les scientifiques de Carnegie Mellon ont écrit qu'ils pensent que les signaux Wi-Fi "peuvent servir de substitut omniprésent" aux caméras RVB normales, lorsqu'il s'agit de "détecter" des personnes dans une pièce. Selon eux, l'utilisation du Wi-Fi permet de surmonter des obstacles tels que le mauvais éclairage et l'occlusion auxquels les objectifs des caméras ordinaires sont confrontés.

« Les résultats de l'étude révèlent que notre modèle peut estimer la pose dense de plusieurs sujets, avec des performances comparables à celles des approches basées sur l'image, en utilisant les signaux Wi-Fi comme seule entrée », ont déclaré les chercheurs. La cartographie UV est une technique permettant de modéliser des objets 3D dans un système de coordonnées bidimensionnel. Le rapport de l'étude explique que trois composants ont été utilisés pour produire les coordonnées à partir des signaux Wi-Fi. Tout d'abord, les signaux bruts d'information sur l'état du canal sont épurés par un nettoyage de l'amplitude et de la phase.



Ensuite, un réseau de codage-décodage à deux branches effectue une traduction de domaine à partir des échantillons CSI nettoyés en cartes de caractéristiques 2D qui ressemblent à des images. Les caractéristiques 2D sont alors transmises à une architecture DensePose-RCNN modifiée pour estimer la carte UV. Enfin, pour améliorer la formation du réseau d'entrée Wi-Fi, les chercheurs de Carnegie Mellon ont utilisé l'apprentissage par transfert pour minimiser les différences entre les cartes de caractéristiques multiniveaux produites par les images et celles créées par les signaux Wi-Fi avant de former son réseau principal.

Selon les chercheurs, cette technologie ouvre la voie à des algorithmes de détection humaine peu coûteux, largement accessibles et préservant la vie privée. Ses utilisations pourraient inclure la surveillance du bien-être des personnes âgées ou des enfants lorsque personne d'autre n'est présent dans une pièce ou l'identification de comportements suspects à la maison, comme la présence d'un intrus. Par ailleurs, il est intéressant de noter qu'ils considèrent cette avancée comme un progrès en matière de droit à la vie privée : « elles protègent la vie privée des individus et l'équipement nécessaire peut être acheté à un prix raisonnable », écrivent-ils.

Les chercheurs ne mentionnent pas ce que les "comportements suspects" pourraient inclure, si cette technologie arrive un jour sur le marché grand public. Mais si l'on considère que des entreprises comme Amazon essaient de placer des drones équipés de caméras Ring à l'intérieur de nos maisons, il est facile d'imaginer comment la détection humaine généralisée par Wi-Fi pourrait être une force du bien, ou une nouvelle exploitation de notre vie privée.

Source : Rapport de l'étude

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'utilisation des signaux Wi-Fi pour cartographier le corps humain ?
Selon vous, quels pourraient être les cas d'utilisation d'une telle technologie ?
Êtes vous d'accord avec les chercheurs sur le fait que cela permettra d'améliorer la vie privée ? Pourquoi ?

Voir aussi

Plus de 100 routeurs Wi-Fi parmi lesquels ceux de D-Link, échouent à un test de sécurité majeur. Les problèmes vont des Maj de sécurité manquantes aux mots de passe facilement déchiffrés

Des routeurs domestiques de D-Link vulnérables à une injection de commande à distance ne recevront pas de correctifs, l'équipementier évoque la fin de vie des appareils

Des centaines de sites WordPress infectés par une porte dérobée récemment découverte, ce nouveau logiciel malveillant pour Linux exploite 30 vulnérabilités dans des plugins WordPress

« Comment casser le RSA avec un ordinateur quantique ? », le résultat d'une recherche théorique publié par un groupe de chercheurs chinois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/01/2023 à 8:24
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
C'est juste... incroyable. Très impressionnant. Merci pour cette news. J'ai récupéré le PDF de l'étude: je sais ce que je vais lire pendant la pause WC... en espérant que personne ne me regardera à travers le Wifi!

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon vous, quels pourraient être les cas d'utilisation d'une telle technologie ?
Voyons voir... Dans notre monde de bisounours (c'est vendredi):
  • Surveiller les activités des employés au bureau sans même installer de caméras et sans avoir d'angles morts. C'est juste incroyable: c'est le principe d'un radar passif. Indétectable!
  • Permettre aux fournisseurs d'accès Internet de récolter/vendre encore plus de données sur les activités des gens chez eux, grace aux box Internet déployées avec le Wifi par défaut? (vu la portée, en ville, impossible d'y échapper)


Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Êtes vous d'accord avec les chercheurs sur le fait que cela permettra d'améliorer la vie privée ? Pourquoi ?
Imaginez-vous sur le trône, ou dans des ébats intimes avec l'amour de votre vie. N'est-ce pas génial pour la vie privée, de savoir que désormais (en théorie), vos murs ne vous protègent plus?
7  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/01/2023 à 12:02
Dans l'immédiat, je pense surtout à des applications militaires (guerre en Ukraine oblige) mais la vie privée comme mon vdd le dit ne va pas mieux s'en porter.
0  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/01/2023 à 12:31
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
Dans l'immédiat, je pense surtout à des applications militaires (guerre en Ukraine oblige) mais la vie privée comme mon vdd le dit ne va pas mieux s'en porter.
Pas que. En France, pendant le confinement, il y a eu des histoires avec la police qui faisait voler des drones alors que ce n'était pas autorisée, pour la surveillance. On pourrait imaginer le même système pour vérifier à distance que les gens respectent bien les limites imposées sur le nombre de personnes, et je vois bien un système comme les radars sur la route: une amende automatique...

Bref, le rêve de n'importe quel régime avec des intentions de contrôle. Le mieux, c'est qu'il n'y a même plus besoin de payer pour des caméras: ce sont les gens qui vont payer...
0  0 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/01/2023 à 13:28
Je vais peut etre lire le rapport parce que rien dans cet article ne suggère en quoi la protection de la vie privée est assurée, au contraire ils parlent de surveillance d'enfant ou de détection d'intrus (et donc d'identification des gens).
0  0 
Avatar de denis18
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/01/2023 à 4:52
Il y a dur fer dans les épinars ceci n'est ni plus ni moins qu'un radar
qui reflechie les ondes électromagnétiques avec des appareils dont
on détourne la fonction est devrait être interdit
mais ils vont certainement en placé partout !
0  0