IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mastercard s'apprête à ouvrir son réseau aux monnaies cryptographiques au cours de l'année
Les commerçants du réseau accepteront les cryptomonnaies sans conversion en fiat local

Le , par Patrick Ruiz

79PARTAGES

12  0 
Non, ce n’est pas une entrée de Mastercard dans l’univers des cryptomonnaies. L’entreprise participe déjà à l’émission de cartes qui permettent à des tiers qui possèdent des actifs numériques sur certaines plateformes en ligne dédiées de dépenser l’équivalent en fiat. Cette fois, elle va plus loin et ouvre son propre réseau aux monnaies cryptographiques. La manœuvre est destinée à « préparer le futur de la cryptomonnaie et des paiements. » Vers une révolution monétaire basée sur les monnaies cryptographiques ?

L’émetteur de cartes de paiement s’apprête à procéder à l’ajout de la prise en charge des cryptomonnaies directement sur son propre réseau. Mastercard ne précise pas quelles cryptomonnaies feront l’objet d’ajout à son réseau pour le moment. Néanmoins, celles qui « mettent l’accent sur la protection des consommateurs et la conformité seront privilégiées. »

« Nous préparons dès maintenant l’avenir de la cryptomonnaie et des paiements en annonçant que Mastercard commencera cette année à prendre en charge certaines cryptomonnaies directement sur son réseau. C’est un grand changement qui demandera beaucoup de travail. Quelles que soient vos opinions sur les cryptomonnaies – du fanatique convaincu au sceptique le plus total – il n’en reste pas moins que ces actifs numériques occupent une place de plus en plus importante dans le monde des paiements », indique la firme.

Mastercard permet déjà à des tiers qui possèdent des actifs numériques sur des plateformes comme Wirex et Uphold de les dépenser au travers d’une cryptocarte. Dans ce cas, le commerçant reçoit du fiat local en lieu et place de l’actif numérique.


Le prix du bitcoin a augmenté de façon instantanée de plus de 10 % pour atteindre plus de 40 000 dollars par jeton suite à l’annonce d’un investissement de Tesla à hauteur de 1,5 milliard de dollars dans la célèbre cryptomonaie. Les monnaies cryptographiques comme l'ether et le XRP, qui ont tendance à évoluer en tandem avec le bitcoin, ont également vu leur valeur grandir respectivement de 5 % et 4 %. Le bitcoin est en hausse de près de 50 % cette année après des gains de plus de 300 % en 2020. C’est ce qui explique que l’activité économique des cryptomonnaies en général continue d’être dominée par le négoce boursier. En effet, même si de plus en plus d’acteurs permettent désormais à leurs clients d’effectuer des paiements avec des cryptomonnaies, le problème est que peu de spéculateurs veulent se servir des jetons de monnaies cryptogaphiques pour payer des services sans fil, sans doute parce qu’ils se disent que le prix des actifs numériques en leur possession pourrait encore augmenter. C’est devenu le principal dilemme de la cryptomonnaie : elles ont besoin d’un battage médiatique pour attirer un appel de masse afin de pouvoir être considérées comme une alternative électronique viable aux monnaies fiduciaires. La sphère reste pour le moment dominée par une culture de « hodlers » qui préconisent l’accumulation plutôt que la dépense.

Les efforts pour intensifier l'activité marchande en s’appuyant sur les cryptomonnaies se poursuivent. Une start-up appelée Flexa a annoncé qu'elle laisserait les gens payer en utilisant certaines cryptomonnaies chez des marchands tels que Nordstrom Inc. et Whole Foods Market Inc. Flexa permettait déjà aux utilisateurs de dépenser du bitcoin, de l'ether, du bitcoin Cash et du Gemini Dollar dans plus de 30 000 emplacements aux États-Unis. Toutefois, certains observateurs sont d’avis que les cryptomonnaies ne s’imposeront jamais face au fiat dans les échanges commerciaux.

Visa, le plus grand concurrent de Mastercard, se prépare aussi à procéder à l’introduction des cryptomonnaies à son réseau. Après son association à Circle pour intégrer le stablecoin USDC à son réseau de paiement, l'entreprise envisage de prendre en charge d'autres cryptomonnaies parmi lesquelles le bitcoin. Pour l'adoption des cryptomonnaies par les masses, de telles initiatives jouent un rôle important et accélèreront sans aucun doute la reconnaissance des cryptoactifs auprès de tous.

Sources : Mastercard, Visa

Et vous ?

Que pensez-vous des monnaies cryptographiques en général ?
Les voyez-vous s’imposer face au fiat dans les échanges commerciaux ? Quels sont les facteurs susceptibles d’y concourir ?
Quel est l’impact que pourrait avoir l’ouverture des réseaux des firmes comme Mastercard et Visa dans le rapport de force entre cryptoactifs et monnaies fiduciaires ?

Voir aussi :

Rejeté par PayPal, Sci-Hub se tourne vers les donations en bitcoins pour continuer de donner accès gratuitement à la recherche scientifique
PayPal note une forte hausse des dépenses en ligne au deuxième trimestre 2020, alors que les mesures de confinement commencent à s'amenuiser dans différents pays
Des clients PayPal découvrent des paiements frauduleux effectués avec leurs comptes, un chercheur en sécurité soupçonne l'utilisation d'une faille qu'il a signalée il y a déjà un an

PayPal a été la marque la plus ciblée par des attaques de phishing au quatrième trimestre 2019, d'après le classement établi par Vade Secure

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 13/02/2021 à 9:26
Certes ta banque te surveilles, mais tu as une garantie sur tes dépôts, garantie que tu ne peux pas avoir avec une cryptomonnaie telle qu'on les connait aujourd’hui, sans traçabilité (pas des transactions, mais par rapport au propriétaire du compte), ni système de régulation.

Si le système bancaire se met aux cryptomonnaies, pour toi se sera comme utiliser l'euro, mais le système bancaire bénéficiera des apports des cryptomonnaies : sécurité et traçabilité des transactions, ce que ta banque doit de toute façon garantir.

L'euro est convertible tout simplement en allant au supermarché faire tes courses. Un étranger ayant un compte en dollar, livre sterling, ou autre monnaie reconnue peut aller faire ses courses dans le même supermarché que toi avec sa carte bancaire. Avec une cryptomonnaie reconnu comme monnaie, ça sera pareil.

Tout comme la carte bleue remplace les billets, chèques, effets de commerce, la cryptomonnaie sera un nouveau moyen de paiement complétant ou remplaçant les précédents, mais ne remplacera pas les banques. Si tu vends ta voiture, accepterais-tu de te faire payer en bitcoin ? Peux-tu faire tes courses avec des bitcoins ?
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/02/2021 à 9:07
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Que pensez-vous des monnaies cryptographiques en général ?
Il y a plusieurs catégories de cryptomonnaies, j'en vois déjà 2 :
Les cryptomonnaies d'états ou de banques :
Six banques internationales s’unissent pour créer une crypto-monnaie
Cryptomonnaie : la Banque centrale européenne va tester son "euro numérique"
Et les cryptomonnaies libres.
Je ne comprend pas l'intérêt de la première catégorie, autant utiliser des dollars et des euros. Par contre l'autre permet de se passer des banques.
Si un jour la monnaie physique disparait, on pourra utiliser certaines cryptomonnaies pour éviter d'être surveillé par sa banque.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/02/2021 à 9:12
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Tout comme la carte bleue remplace les billets, chèques, effets de commerce, la cryptomonnaie sera un nouveau moyen de paiement complétant ou remplaçant les précédents, mais ne remplacera pas les banques.
Je sais que ça ne remplacera pas les banques. Le problème c'est qu'il y a des projets de suppression de l'argent liquide, donc notre banque connaitra toutes nos activités.
Au niveau de la liberté ça craint. En plus la banque n'hésitera pas à vendre les données.

Il faut des alternatives au dollar et à l'euro.
Ou alors relancer le liquide. Ces dernières années le nombre de distributeur de billets a diminué. Il est parfois difficile de sortir beaucoup de liquide d'un coup, la banque pose des questions, alors qu'un principe c'est ton argent et t'en fais ce que tu veux.
Perso je paie systémiquement avec ma carte bancaire, parce que c'est pratique, mais dans le principe on devrait pouvoir tout payer en liquide.
Malheureusement il y a des lois comme ça :
Paiement en espèces
Règlement des impôts et taxes
Le paiement en espèces au guichet des centres des finances publiques est limité à 300 €.

Paiement à un professionnel
Le paiement en espèces d'un particulier à un professionnel ou entre professionnels est autorisé jusqu'à 1 000 €.

Ce plafond est relevé à 15 000 € si le domicile fiscal du débiteur est à l'étranger et qu'il règle une dépense personnelle.
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Si tu vends ta voiture, accepterais-tu de te faire payer en bitcoin ? Peux-tu faire tes courses avec des bitcoins ?
Le gars qui a vendu sa voiture en bitcoin en 2013 et qui échange ses bitcoins aujourd'hui doit être content.
Dans le futur on pourra peut-être acheter son pain en cryptomonnaie. On en est loin mais on sait jamais.
Si l'euro venait à perdre beaucoup de valeur, ça pousserait peut-être les gens à s'y mettre.
0  0 
Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/02/2021 à 11:31
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je sais que ça ne remplacera pas les banques. Le problème c'est qu'il y a des projets de suppression de l'argent liquide, donc notre banque connaitra toutes nos activités.
Au niveau de la liberté ça craint. En plus la banque n'hésitera pas à vendre les données.

Il faut des alternatives au dollar et à l'euro.
Ou alors relancer le liquide. Ces dernières années le nombre de distributeur de billets a diminué. Il est parfois difficile de sortir beaucoup de liquide d'un coup, la banque pose des questions, alors qu'un principe c'est ton argent et t'en fais ce que tu veux.
Perso je paie systémiquement avec ma carte bancaire, parce que c'est pratique, mais dans le principe on devrait pouvoir tout payer en liquide.
Malheureusement il y a des lois comme ça :
Paiement en espèces

Le gars qui a vendu sa voiture en bitcoin en 2013 et qui échange ses bitcoins aujourd'hui doit être content.
Dans le futur on pourra peut-être acheter son pain en cryptomonnaie. On en est loin mais on sait jamais.
Si l'euro venait à perdre beaucoup de valeur, ça pousserait peut-être les gens à s'y mettre.
Non les banques ne vendront pas leurs données, elles doivent plutôt se positionner comme Facebook, c'est à dire vendre à des annonceurs un accès a des types de profil. Mais ce n'est pas règlementer justement le fait que la banque ne puisse pas exploiter les données de consommation du compte courant ?

La limitation des espèces est plus pour lutter contre le travail au noir, les fraude et éventuellement les activités illégales de type trafique, etc (Sans savoir si ça marche vraiment). Passer par une banque c'est quand même bien plus pratique pour les transactions, j'ai payé ma voiture en liquide (Environs 15k euros) c'était une vraie galère : A trouver, à garder (Je n’ai pas de coffre-fort chez moi), à transporter (pareil je n’ai pas de fourgons blinder dans mon parking) et a échanger (C'est long, faut que l'acheteur recompte les billets, tu sais absolument pas sur quoi tu peux tomber...) bref acheter ton pain en liquide oui, mais sinon après ca deviens très vite compliqué
0  0