IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un hacker écolo lance un appel à la destruction du réseau Bitcoin :
« Nous pouvons éclater cette bulle financière irrationnelle et destructrice via des attaques informatiques ciblées et répétées »

Le , par Patrick Ruiz

1.1KPARTAGES

16  1 
Une entreprise de Bill Gates, fondateur de Microsoft, s’apprête à pulvériser de la poussière dans l’atmosphère pour bloquer le soleil. La raison : compenser le réchauffement climatique. Le bitcoin peut-il mener l’humanité au chaos dû au changement climatique ? C’est possible, si son adoption se fait à des taux similaires à ceux de technologies comme les cartes de crédit. Faut-il alors détruire le réseau Bitcoin pour empêcher que cela ne se produise ? Le faire ne serait pas priver l’humanité d’une révolution monétaire qui semble amorcée ?

Le cours du bitcoin a dépassé les 40 000 dollars au début de l’année en cours, ce, trois semaines après avoir atteint les 20 000 dollars. C’est dire l’extrême volatilité de la célèbre monnaie cryptographique. Le principal apport du protocole Bitcoin est de permettre à des tiers d’échanger de la valeur de façon sécurisée sans devoir passer par une entité extérieure (banque) qui garantit la validité du transfert. Ses détracteurs sont néanmoins d’avis que « le bitcoin ne rend pas de réel service à l’humanité. » « C’est juste un énorme et inutile casino. Le bitcoin est exclusivement utilisé pour la spéculation et de façon marginale pour l’économie réelle », lance Frank Leroy – défenseur de l’environnement. Ce dernier appelle donc à la destruction de cet « inutile réseau » dangereux pour la facture environnementale.


« Cette immense consommation n'est pas un défaut, au sens d'une anomalie qui pourrait être améliorée dans les versions futures. Il s'agit plutôt d'une conception structurelle, au cœur du réseau Bitcoin, qui garantit la sécurité du système », indique Leroy à propos du système de preuve de travail sur lequel s’appuie le bitcoin. Celui-ci fait donc observer qu’il est possible de faire tomber le réseau Bitcoin si l’on note que :

  • les mineurs sont organisés en pools centralisés et sont donc vulnérables aux attaques informatiques ;
  • les interfaces et les marchés, qui stockent les portefeuilles de bitcoin, sont également vulnérables ;
  • le réseau Bitcoin ne traite que 400 000 transactions par jour et est dimensionné en conséquence. Il est possible de générer 10 à 100 fois plus de fausses transactions, syntaxiquement correctes, mais provenant de portefeuilles vides, ou présentant plusieurs dépenses du même bitcoin, ou encore des allers-retours entre les portefeuilles financés, mais sans payer de frais. Ces transactions ne seront jamais validées par le réseau, mais pourraient facilement le saturer et le rendre inopérant.


Dans un rapport de décembre 2019, la Bank of America (BofA) classe le bitcoin comme l’investissement le plus abouti de la dernière décennie. Grosso modo, de 2010 à 2021 c’est une hausse soutenue par l'intérêt croissant d'un certain nombre de grandes entreprises d'investissement et de fournisseurs de services financiers :

  • MicroStrategy a investi 425 millions de dollars : Michael Saylor, le fondateur de MicroStrategy, a déclaré que son entreprise avait acquis 175 millions de dollars supplémentaires en bitcoins (BTC) en un seul achat : « le 14 septembre 2020, MicroStrategy a finalisé son acquisition de 16 796 bitcoins supplémentaires pour un prix d'achat total de 175 millions de dollars. À ce jour, nous avons acheté un total de 38 250 bitcoins pour un prix total de 425 millions de dollars qui incluent les frais et dépenses ».
  • Square a annoncé un investissement de 50 millions de dollars en bitcoins en octobre 2020 : le 8 octobre 2020, Square a annoncé avoir acheté environ 4709 bitcoins à un prix d'achat global de 50 millions de dollars. Square estime que la cryptomonnaie est un instrument d'autonomisation économique et offre un moyen pour le monde de participer à un système monétaire mondial, qui s'aligne avec l'objectif de l'entreprise. L’investissement représente environ 1 % de l’actif total de Square à la fin du deuxième trimestre de 2020.
  • PayPal est entré sur le marché de la cryptomonnaie : en octobre, PayPal Holdings a annoncé son entrée sur le marché de la cryptomonnaie, selon plusieurs rapports. Les clients PayPal pourront utiliser des cryptomonnaies pour faire leurs achats chez les 26 millions de marchands de son réseau à partir de début 2021, a déclaré la société. Le nouveau service fait de PayPal l'une des plus grandes entreprises américaines à fournir aux consommateurs un accès aux cryptomonnaies, ce qui pourrait aider le bitcoin et les cryptomonnaies concurrentes à être plus largement adoptées en tant que méthodes de paiement viables. Les token initialement pris en charge comprendront Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Bitcoin Cash (BCH) et Litecoin (LTC), a déclaré la société. La grande enseigne des paiements s'est associée à Paxos pour fournir le service et a obtenu une licence de cryptomonnaie conditionnelle du Département des services financiers de l'État de New York, communément appelé BitLicense.
  • Le milliardaire mexicain Ricardo Salinas Pliego a récemment révélé qu'il avait 10 % de son portefeuille liquide investi dans la cryptomonnaie : dans un tweet en date du mercredi 18 novembre 2020, le fondateur de Grupo Salinas a répondu aux questions que « beaucoup de gens » lui posent sur le bitcoin en disant : « OUI. J'ai 10 % de mon portefeuille liquide qui y est investi ». Et de continuer en disant « Bitcoin protège le citoyen de l'expropriation gouvernementale », tout en recommandant El Patron Bitcoin, un livre qui est « le meilleur et le plus important pour comprendre le Bitcoin ».




La destruction du réseau Bitcoin telle que voulue par les écologistes pourrait donc priver l’humanité de ce que certains observateurs considèrent déjà comme une révolution monétaire qui est amorcée. Neil Ferguson – chroniqueur pour Bloomberg – indique à ce propos que :

« Nous vivons une révolution monétaire si multiforme que peu d'entre nous en comprennent toute l'étendue. La transformation technologique d'Internet est le moteur de cette révolution. La pandémie de 2020 l'a accélérée. Pour illustrer l'étendue de notre confusion, considérons les performances divergentes de trois formes de monnaie cette année : le dollar américain, l'or et le bitcoin.

« Le dollar est la monnaie préférée du monde, non seulement dominante dans les réserves des banques centrales, mais aussi dans les transactions internationales. C'est une monnaie fiduciaire, son offre est déterminée par la Réserve fédérale et les banques américaines. On peut calculer sa valeur par rapport aux biens achetés par les consommateurs, selon quelle mesure elle s'est à peine dépréciée cette année (l'inflation tourne à 1,2 %), ou par rapport aux autres monnaies fiduciaires. Sur cette dernière base, selon l’indice au comptant du dollar de Bloomberg, il est en baisse de 4 % depuis le 1er janvier. L’or, en revanche, a augmenté de 15 % en dollars. Mais le prix en dollars d'un bitcoin a augmenté de 139 % depuis le début de l'année.

« Le rallye Bitcoin de cette année a surpris de nombreuses personnes intelligentes. Le sommet de la semaine dernière était juste en dessous du sommet du dernier rallye (19 892 $ US selon la bourse Coinbase) en décembre 2017. Lorsque le bitcoin s'est vendu par la suite, l'économiste de l'Université de New York Nouriel Roubini n'a pas hésité. Bitcoin, a-t-il déclaré à CNBC en février 2018, avait été la "plus grande bulle de l'histoire de l'humanité". Son prix "tomberait désormais à zéro". Huit mois plus tard, Roubini est revenu à la charge dans un témoignage au Congrès, dénonçant Bitcoin comme la "mère de toutes les escroqueries". Dans les tweets, il l'a appelé "Shitcoin".

« Avance rapide jusqu'en novembre 2020 et Roubini a été contraint de changer d'avis. Le Bitcoin, a-t-il concédé dans une interview avec Yahoo Finance, était "peut-être une réserve de valeur partielle, parce que ... il ne peut pas être aussi facilement dégradé, car il existe au moins un algorithme qui décide de combien l'offre de bitcoins augmente avec le temps." Si j'aimais autant l'hyperbole que lui, j'appellerais cela la plus grande conversion depuis Saint Paul.

« Roubini n'est pas le seul à avoir été contraint de changer de perspective face au Bitcoin cette année. Parmi les investisseurs de renom qui sont devenus optimistes, on trouve Paul Tudor Jones, Stan Druckenmiller et Bill Miller. Même Ray Dalio a admis qu'il "manquait peut-être quelque chose" à propos du Bitcoin.

« Les journalistes financiers capitulent également : mardi, Izabella Kaminska, du Financial Times, sceptique de longue date en matière de cryptomonnaie, a admis que Bitcoin avait un cas d'utilisation valide comme couverture contre une dystopie "vers lequel le monde se dirige à travers l'autoritarisme et les libertés civiles qui ne peuvent pas être tenues pour acquises".

« Alors, que se passe-t-il ?

« Premièrement, il ne faut pas s'étonner qu'une pandémie ait accéléré le rythme de l'évolution monétaire. À la suite de la peste noire, comme l'historien Mark Bailey l'a noté dans ses conférences magistrales à Oxford Ford en 2019, il y a eu une monétisation accrue de l'économie anglaise. Avant les ravages de la peste bubonique, le système féodal avait lié les paysans à la terre et les obligeait à payer un loyer en nature, en remettant une part de tous les produits à leur seigneur. Avec les pénuries chroniques de main-d'œuvre, il y a eu un virage vers des loyers fixes annuels payés en espèces. En Italie également, l'économie après les années 1340 est devenue plus monétisée : ce n'est pas un hasard si la famille italienne la plus puissante des XVe et XVIe siècles était les Médicis, qui ont fait fortune en tant que changeurs florentins.

« De la même manière, COVID-19 a été bon pour Bitcoin et pour la cryptomonnaie en général. Premièrement, la pandémie a accéléré notre progression vers un monde plus numérique : ce qui aurait pu prendre 10 ans a été réalisé en 10 mois. Les personnes qui n'avaient jamais risqué une transaction en ligne ont été obligées d'essayer, pour la simple raison que les banques étaient fermées. Deuxièmement, et par conséquent, la pandémie a considérablement accru notre exposition à la surveillance financière ainsi qu'à la fraude financière. Ces deux tendances ont été bonnes pour Bitcoin.

« Je n'ai jamais souscrit à la thèse selon laquelle Bitcoin irait à zéro après avoir chuté de prix fin 2017 et 2018. Dans l'édition 2018 mise à jour de mon livre, «The Ascent of Money» – dont la première édition est apparue plus ou moins simultanément avec le document fondamental Bitcoin du pseudonyme Satoshi Nakamoto – j'ai soutenu que Bitcoin s'était imposé comme "une nouvelle réserve de valeur et d'actif d'investissement – un type d'or numérique – qui offre aux investisseurs une rareté garantie et une mobilité élevée, ainsi qu'une faible corrélation avec d'autres classes d'actifs".

« "L'objectif de Satoshi", ai-je soutenu, "n'était pas de créer une nouvelle monnaie, mais plutôt de créer l'actif sûr ultime, capable de protéger la richesse de la confiscation dans les juridictions où la protection des investisseurs est médiocre, ainsi que du fléau quasi universel de la dépréciation de la monnaie ... Le Bitcoin est portable, liquide, anonyme et rare".

« Il y a deux ans, j'ai estimé qu'environ 17 millions de bitcoins avaient été minés. Le nombre de millionnaires dans le monde, selon le Credit Suisse, était alors de 36 millions, avec une richesse totale de 128,7 billions de dollars. "Si les millionnaires décidaient collectivement de ne détenir que 1 % de leur richesse sous forme de bitcoins", ai-je soutenu, "le prix serait supérieur à 75 000 USD – plus élevé, si un ajustement était effectué pour tous les bitcoins perdus ou accumulés. Même si les millionnaires ne détenaient que 0,2 % de leurs actifs sous forme de bitcoins, le prix serait d'environ 15 000 USD". Nous avons dépassé 15 000 dollars le 8 novembre.

« Ce qui se passe, c'est que le bitcoin est progressivement adopté non pas tant comme moyen de paiement que comme réserve de valeur. Non seulement les particuliers fortunés, mais aussi les entreprises technologiques investissent. En juillet, Michael Saylor, le milliardaire fondateur de MicroStrategy, a ordonné à son entreprise de détenir une partie de ses réserves de trésorerie dans des actifs alternatifs. En septembre, la trésorerie d’entreprise de MicroStrategy avait acheté des bitcoins d’une valeur de 425 millions de dollars. Square, la société de paiement basée à San Francisco, a acheté des bitcoins d'une valeur de 50 millions de dollars le mois dernier. PayPal vient d'annoncer que les utilisateurs américains peuvent acheter, conserver et vendre des bitcoins dans leur portefeuille PayPal.

« Ce processus d'adoption a encore beaucoup de chemin. Selon les mots de Wences Casares, l'investisseur technologique né en Argentine qui est l'un des plus fervents défenseurs de Bitcoin, "Après 10 ans de bon fonctionnement sans interruption, avec près de 100 millions de détenteurs, ajoutant plus d'un million de nouveaux détenteurs par mois et faisant transiter plus d'un milliard de dollars par jour dans le monde", il a 50 % de chances d'atteindre un prix de 1 million de dollars par bitcoin dans cinq à sept ans […] ».

Source : billet Frank Leroy

Et vous ?

Que pensez-vous des cryptomonnaies en général et du bitcoin en particulier ?
Détenez-vous des actifs ou avez-vous l'intention d'en disposer ?
Que pensez-vous de son argumentation autour d'un bitcoin qui ferait partie d'une révolution monétaire ?

Voir aussi :

La valeur du bitcoin plonge à 3800 dollars et entraine une perte globale de 163 milliards de $ chez les utilisateurs. Bitcoin, une arnaque déguisée ?

Le bitcoin est le meilleur investissement de ces dix dernières années, selon un rapport de Bank of America

La majorité du marché de bitcoin est une tromperie, 95 % du volume des échanges de cette monnaie étant truqué, selon une nouvelle étude

Le bitcoin vaut moins que le coût d'extraction, selon JPMorgan. Le coût de revient moyen pondéré d'un bitcoin étant estimé à environ 4 060 $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eomer212
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/02/2021 à 8:09
à rien de bon ou d'utile.

vous ne verrez personne faire ses achats en bitcoin, 10 minutes d'attente en caisse minimum pour valider un paiement, faut pas être fini pour croire que ca pourrait être tenable, voire même utile.
sans même parler de la volatilité digne de celle de la crise de 1929 en Allemagne.

c'est l'utopie technologique d'une bande de libertaires, voir criminels, qui croient qu'ils peuvent faire tout et n'importe quoi sans rendre de compte à personne.
certains, même, voudraient voir dans le bitcoin une 'monnaie étalon', ou référence , au même titre que l'or.
c'est nier (par ignorance crasse ou négationnisme criminel) la réalité de l'or comme valeur utile. vous en avez tous dans vos processeurs, vos smartphones, sur vos lunettes. l'or est utile et beau. et rare, ce qui détermine donc sa valeur.
le bitcoin? pénurie organisée, artificielle, inutile et nuisible.

qualité du bitcoin? ca crée un casino de plus qui engloutit l'argent qui devrait plus surement être orienté vers les entreprises pour financer l'activité. car de par sa conception, le bitcoin présente plus d'avantage si on le laisse dormir. délirant.
en d'autres termes, on peut dire que l'existence même du bitcoin est nuisible à l'économie et aux emplois, car il encourage à faire dormir des valeurs qui devraient circuler et booster l'économie réelle, et fournir des emplois.
d'ailleurs, une réforme du fonctionnement des bourses devrait être opérée, celles ci étant redevenues de gigantesques casinos ou les 'valeurs' sont totalement décorélées de la réalité des choses.
et les premiers responsables sont les états et la population qui oublient tout et ne veulent pas faire leur travail, leur devoir.

le crash des subprime n'a servi de leçon à personne, et ce système pervers est déjà reparti de plus belle, sous un autre nom, d'autres appellations, et invariablement, de nouvelles conséquences nuisibles seulement pour les pauvres et les classes moyennes se feront jour, les riches étant plus résistants à la perte d'une partie de leur capital.
une réforme intéressante, serait d'obliger les porteurs de titres à les garder au moins 24H. les micro transactions générées par les systèmes automatisés n'étant qu'une perversion supplémentaire.
c'est la ou peut être le système de la blockcain pourrait trouver son utilité. pour gérer de la donnée, disponible partout et garantie, rendre un réel service, et permettre une transparence salutaire sur les flux financiers.
tous ces systèmes ne tiennent que parce que les gens espèrent en l'impossible, l'argent qui pousse sur les arbres, devenir riche sans rien faire ni même être un peu intelligent.

quand ce système artificiel aura absorbé toutes les liquidités des joueurs de casino, des imbéciles et des malhonnêtes, qui le fera monter?? personne.
pas de socle pour ce truc, ses fondations sont inexistantes. la chute n'en sera que plus vertigineuse, et destructrice. d'abord des valeurs injectées. et des vies ou des espoirs des petits qui auront cédés au miroir aux alouettes. pour eux, la perte sera beaucoup plus vitale. on ne joue pas avec l'argent des études des enfants.

une monnaie c'est basé sur la confiance, en une entité sociale, géographique. en quoi avoir confiance dans ce rassemblement hétéroclite d'opportunistes et de calculs énergivores et inutiles ?
17  4 
Avatar de arnofly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/02/2021 à 22:48
A l'heure où le monde prend conscience que les ressources naturelles de la planète sont loin d'être inépuisables, le Bitcoin, comme toutes les cryptomonnaies, est une honte, un scandale, qui revient à faire un beau pied de nez au changement climatique ! Bruler de l'énergie, polluer, pour fabriquer un truc virtuel qui ne sert à personne, à part peut-être à l'économie souterraine... l'homme est vraiment une plaie pour la planète. Je ne suis pourtant pas un "écolo", mais je trouve vraiment le Bitcoin abject. J'aimerai que cette pseudo monnaie se casse la gueule. D'un côté, les états font chier les peuples en leur demandant de faire des efforts et en les taxant et d'un autre côté ils laissent faire le minage... Quel foutage de gueule. Pour défendre le Bitcoin, il faut en avoir sois même, car ce truc n'a aucune raison d'être.
9  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/02/2021 à 7:53
Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
10 fois* plus j'aurais du me relire source https://danhedl.medium.com/pow-is-ef...t-aa3d442754d3
Comme je m'y attendais ton article est clairement partial. Il compare des choses pas du tout équivalentes et prend pour acquis des hypothèses douteuses. Je vais pas tout relever mais on notera la magnifique échelle exponentielle qui laisse croire que la complexité du minage n'augmente presque plus alors qu'elle a juste arrêté d'exploser, mais ça reste environ une multiplication par 10 tous les deux ans. La façon dont est décompté le coût de la finance actuelle est plus que douteuse. Elle ne prend pas en compte le fait que la quantité et la versatilité des échanges qui n'est pas du tout équivalente.
Et il finit sur des suppositions sur le futur beaucoup trop lointaines et complètement incertaines alors que le changement climatique n'est pas quelque chose qui permet de prendre du temps et des risques : c'est un phénomène irréversible à l'échelle humaine.

Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
La plus part des fermes de minages sont situer en Chine en Islande au Canada, au endroit ou l'Energie est en surplus. Ces ferme profite de l'Energie l'hydroélectrique, géothermique, et parfois même le photovoltaïque en Californie.
L'énergie en surplus est juste un argument fallacieux, cette énergie n'est pas systématiquement perdue et pourrait tout a fait être utilisée ailleurs, Le fait que le bitcoin soit là est juste une excuse pour ne pas adapter les réseaux. C'est pas les usages industriels qui manquent, notamment en Chine.

Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
J'aurais du écrire les cryptos sont une belle alternative a la finance traditionnelle. Effectivement le bitcoin n'est pas pensé pour remplacer les méthode de paiement traditionnelles mais c'est un socle sur le quelle d'autre cryptos monnaies viennent ce greffer avec tout un tas d'usage diffèrent. Le bitcoin est fait pour stocker de la valeur rien de plus.
Il y a plein d'autres moyens de stocker de la valeur qui ne requièrent pas des ferme d'ordinateurs qui calculent des valeur inutiles a autre chose que s'auto-fustifier.

Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
Les cryptos monnaie ont déjà percé c'est un faite plus de 1000 milliards d'euro de market cap ce n'est pas anecdotique. L'adoption de masse est en cours. Bien sur beaucoup de personnes spécule dessus comme sur tout. Qu'on l'apprécie ou pas Elon Musk est très loin d'être un idiot il réussi ce que beaucoup pense impossible.
Il y a 3 mois, le market cap était trois fois plus faible. Le cours est bien trop variable pour pour conclure quoique ce soit.

Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
On en reparle dans 10/15 ans quand le bitcoin aura effectivement remplacer l'or.
Alors s'il y a bien une chose sur laquelle je veux bien prendre les paris c'est bien sur ça. Je suis certain que ça n'arrivera pas. L’intérêt de l'or par rapport aux devise c'est qu'il repose sur une matière physique. Le bitcoin ne repose sur rien de concret.

Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
J'en ai depuis 2015 je sais très bien ce que je fais. Les mouvements qu'il fait sont prévisible sur le long terme ce sont des cycles de plusieurs année. Pour info ce cycle le bitcoin devrais atteindre une surévaluation da peut prés 550% le cycle d'avant il a atteins 1000% encore avant 3000%. Le faite est que ça volatilité baisse au fur est a mesure sue sont market cap augmente comme l'or.
On reconnais bien la un discours typique de joueur qui cherche a établir des règles de régularité sur des phénomène peu prévisible. Je vous souhaite bonne chance mais je ne parie pas là dessus
8  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/02/2021 à 21:53
Citation Envoyé par volcano45 Voir le message
La plupart des mineurs utilisent le surplus d'énergie pour miner... Personne n'a envie de se retrouver avec une facture astronomique d'énergie + achat matériel.
Sauf que cet argument est juste une excuse facile pour ne pas aborder le sujet. Ça fait longtemps que l'on a mis en place des mécanismes pour ne pas gaspiller les surplus d’énergies, qui peuvent être utilisés pour plein de truc plus utiles que le minage.

Citation Envoyé par lazag Voir le message
Bonjour,
Est-il possible de bloquer des comptes en bitcoin ? Par exemple pour empêcher le financement du terrorisme, bloquer le vol par certains dictateurs... Est-il possible de récupérer de l'argent détournés ou autre ?
Pas vraiment, du moins pas sans mettre la main sur le portefeuille de la personne. Le principe des transactions en Bitcoin est qu'elles sont immuables. Donc on peut les tracer si on arrive à identifier les comptes, mais on ne peut pas les annuler.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pour certaines personnes ce sont des objets de spéculation comme les pantalons à une jambe de Shlomo, David, Jonathan et Moshé.
Tant que tu vends ton stock avant que le cours ne s'effondre tout va bien. Par contre les derniers arrivés vont tout perdre. (les marchés sont des casinos, souvent le monde entier paie les erreurs des financiers, pendant qu'eux touchent des parachutes dorés).
En effet, ceux qui croient que le bitcoin permet de faire la nique à la finance sont juste des idiots utile qui l'enrichissent. Les financiers adorent le bitcoin qui est le produit de spéculation quasi parfait sur lequel ils peuvent jouer à la hausse comme à la baisse.
C'est un peu comme l'affaire GameStop où les investisseurs privés, en voulant déstabiliser quelques hedge funds, ont au final provoqué une instabilité du cours qui a globalement bien plus enrichi les traders haute fréquence que ce qu'ils ont fait perdre aux hedge funds ciblés, ce qui leur a permis de les renflouer.
On ne bat pas les financiers en jouant à leur jeu.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le bitcoin ce n'est pas une grosse bulle, il y a largement pire, comme Tesla par exemple.
Les deux sont des bulles différentes mais de valeur similaire : 600 milliards pour le Bitcoin, 800 milliards pour Telsa.

Tesla est clairement surcoté par rapport a ses chiffres de vente, mais il a quand même un vrai savoir faire technologique à faire valoir dans le domaine du véhicule l'électrique qui semble porteur. Le Bitcoin par contre c'est assez particulier vu que personne n'a idée de ce que sa valeur représente.

Si le bitcoin tombait, il y a des chance qu'il emmène toute les cryptomonnaies avec lui alors que Tesla est au final assez isolé et sa chute seule n'aurait pas vraiment d'impacts.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il est bien gentil le hacker écolo, mais il n'y a pas qu'une seule cryptomonnaie, donc même si le bitcoin s'effondrait complétement, il y aurait peut-être toujours autant de mineurs de cryptomonnaies.
Le bitcoin est quand même le fer de lance du "Proof of Work" qui est techniquement conçu pour être hyper-consommateur en ressource car c'est le fait que les calculs soient couteux qui permet de sécuriser la blockchain. Si il tombait, la confiance envers les crypto-monnaies en général en prendraient certainement un coup.

Bien que je sois pas vraiment convaincu en général que les cryptomonnaies soient une bonne idée, si le bitcoin perdait sa place de référence pour un système en "Proof of Stake", beaucoup moins consommateur, ça serait déjà un sacré défaut en moins.
8  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/02/2021 à 20:53
Citation Envoyé par Fizz188
C'est drôle de voir des énormités pareil remis sur le tapis en 2021. Pour info le minage du bitcoin est 100 fois moins consommateur en énergie que le système bancaire traditionnelle.
Sur ce point là c'est moi qui vais vous demander des détails.

Citation Envoyé par Fizz188
Les fermes de minages sont placer dans des endroit ou l’Énergie est très peut chère donc par définition en surplus. 70% de cette énergie est renouvelable.
La classification de ce qui vient du renouvelable et ce qui n'en vient pas n'est malheureusement pas si facile, a moins que vos fermes soient directement reliées a des éoliennes et des panneaux solaires installées spécifiquement pour l’occasion et dont il faudra déduire le coût de la rentabilité de votre ferme, l'énergie vient du réseau électrique et aurait tout aussi bien pu être utilisée pour autre chose.

Citation Envoyé par Fizz188
Tu parles de mécanismes pour ne pas gaspiller les surplus d’énergies, quelle sont t'il ? Par ce que je ne suis pas au courant.
Tout d'abord, les mêmes que ceux qui sont utilisés par les mineurs de bitcoin, il ne faut pas croire que les mineurs de bitcoins sont les seuls a faire cela. Il y a énormément d'entreprises qui peuvent se permettre d'avoir une production discontinue qui paient l'électricité moins cher avec la contrainte d'être interrompu en fonction des niveau de production électrique. Et le fait que 70% de l'énergie provient de périodes à tarif réduit ne veut pas que cette énergie serait complètement perdue si elle n'était pas utilisée.
Car en second, on a des possibilités d'ajustement. Les niveau de production des centrales est plus ou moins ajustable en fonction du mix et de l'état du réseau électrique, mais globalement, il faut être conscient que c'est la demande qui conditionne la production, qui est taillée en moyenne pour répondre a la demande habituelle qui inclus la consommation des fermes.

Citation Envoyé par Fizz188
Le bitcoin est belle et bien une alternative a la finance traditionnelle, beaucoup d'entreprise sont en train de s'en rendre compte.

Le bitcoin peut être une alternative a l’investissement dans des actions à risque, certainement. Mais techniquement le bitcoin n'a pas été pensé pour le paiement traditionnel. Avec ces délais de validation et ces problèmes de change, ce genre d'usage est une aberration. A la limite d'autres cryptomonnaies seraient plus adaptées.

Citation Envoyé par Fizz188
Tesla a investi 1.5 milliards de dollars et veux proposer à terme la possibilité de payé en crypto.
Tesla est le seul constructeur automobile à faire ça, il représente moins de 1% du marché, et il est dirigée par une personne habituée à provoquer des mouvements financiers désordonnés. Désolé si ça ne me convainc pas vraiment de la percée imminente du Bitcoin.
D'ailleurs Tesla n'avait pas besoin d'investir grosse quantité de bitcoin pour accepter les paiements en bitcoin. Bref, la encore ce n'est qu'un placement a risque.

Citation Envoyé par Fizz188
Ce n'est pas un cas isolé Apple, twitter, Uber, Amazon, Visa, Mastercard vont ou sont déjà rentrer dans cette écosystème. Même la ville de Miami veux investir une parti de ça trésorerie, proposer le paiement des salaire en bitcoin ainsi que le paiement des taxes.
Ce n'est qu'une série de références sans aucune perspective claire sur leur niveau d'engagement. Ces entité gèrent déjà pour la plupart des dizaines de systèmes de paiement, pour beaucoup anecdotiques, rien ne dit que ça ne sera pas le cas pour le Bitcoin.
Si tu veux jouer au références prophétiques, on peut aussi citer Steam qui a autorisé un temps le paiement en bitcoin et qui a fait machine arrière car les instabilités du cours et les contraintes techniques le rendait ingérable.

Citation Envoyé par Fizz188
Le bitcoin est l'or numérique, un medium qui permet de stocker de la valeur. Sont prix augmente aussi rapidement car sont market cap est relativement faible comparer a l'or par exemple. ça volatilité baisse de plus en plus ce qui prouve qu'il murie.
Il faut pas avoir peur pour oser sortir celle là ! +38.5% sur les 15 derniers jours, -22,3% sur les 15 précédents. Je ne parle même du mois de décembre ou le cours a presque triplé. S'il y a bien une chose à quoi le bitcoin ne peut pas être comparé, c'est bien l'or.

Citation Envoyé par Fizz188
Bref le bitcoin et les cryptos monnaies en général on de beaux jours devant eux.
Je vous le souhaite. Vu comment vous en parlez, et que vous avez fait l'effort de créer un compte sur ce site juste pour faire du prosélytisme, je suppose que vous avez bien investi dessus et comptez participer a la hype pour faire encore monter le cours. Mais n'attendez pas trop pour vendre quand même, je ne vois pas pourquoi le bitcoin ne pourrait pas se prendre un violent retour de bâton, ça ne serait pas le premier.
6  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 15/02/2021 à 21:46
Oui c'est vrais mais la grande différence c'est que j'ai le contrôle physique de mon argent.
Tu n'as aucun contrôle physique sur ton argent, rien de plus virtuel que de la cryptomonnaie. Tu te fais pirater ton porte-feuille virtuel, aucun recours; tu te fais pirater ta carte bleue, ta banque doit te rembourser.

Le problème n'est pas le principe de la cryptomonnaie mais qu'il n'y ai aucune régulation comme dans la monnaie réelle. Mais les banques vont s'y mettre et s'y mettent certainement déjà. La blockchain ne sera pas forcément utilisé comme monnaie, mais probablement plutôt comme transport de transactions.

Si il un jours n'y a plus d'internet ni d'électricité je donne pas chère de notre peau.
Ben oui, tu vas faire quoi avec tes bitcoins sans électricité ?

L'immobilier j'attend justement que les prix baisse pour investir plus.
Et ta baguette, tu vas la payer en immeuble ? Il faut bien un système monétaire pour les transactions normales, hors spéculations et investissements.

Nos ancêtres étaient plus intelligents, la valeur monétaire, c'était le poids du métal. Chaque région avait sa monnaie, car chaque seigneur battait monnaie, mais comme c'était le poids la valeur.

Maintenant on ne reviendra pas à l'usage de l'or avec des pièces de monnaies (avec subdivisions en métal argent par exemple), ce qui n’empêche pas qu'il reste un étalon et une valeur refuge.
6  0 
Avatar de arnofly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/02/2021 à 19:45
Citation Envoyé par Fizz188 Voir le message
A aucun moment de la vidéo il ne "lance un appel a la destruction du réseau Bitcoin" au contraire il explique entre autres choses que les mineurs sont très souvent dans des endroits ou l'énergie allait être gâché. Il prend exemple de Sichuan en chine ou les barrages produise deux fois plus d'énergie que nécessaire. Dans le vidéo il dit aussi que l'énergie dépenser par tout les appareil en veille au USA sur 1 ans pourrais alimenter le réseau Bitcoin pour 2.5 ans. Le minage transforme de l'énergie en majorité d'origine renouvelable en valeur le Bitcoin est donc très loin d'être inutile. Je sais pas pour toi mais je trouve ça plus écolo que miner de l'or pour le mettre dans un coffre non ?
Pour ce qui est de l'économie souterraine encore une fois de quoi tu parle ? La très grande majorité des Bitcoins sont détenue et servent a des fins légale.
Laisse tombé, on t'as démasqué l'avocat du diable avec tes 5 messages et ton compte fraîchement créé. J'ai pas regardé la vidéo et je n'ai pas non plus attendu cet article que j'ai à peine survolé pour avoir un avis tranché sur la question des cryptomonnaies. Le fonctionnement des cryptomonnaies est totalement immoral. Aucun de tes arguments n'est recevable. Miner revient à consommer de l'énergie qui existe bel et bien pour créer quelque chose de virtuel qui ne sert à rien. 100% de gaspillage. Et en 2021, l'homme ne sait pas créer de l’énergie sans polluer.

En ce penchant sur le sujet, on se rend compte malheureusement, que même les énergies dites renouvelables, ont tout de même un impact qui est loin d'être négligeable. Généralement leur mise en place est très polluante et ensuite à l'usage le rendement est faible. Comme exemple, les éoliennes polluent beaucoup à la fabrication et ont un rendement pas terrible.

Bref, si un jour les banques en arrivent à la conclusion que les cryptomonnaies leur fait de l'ombre, elles trouveront le moyen de mettre un terme à ce truc de geek, pas pour sauver la planète, elles n'en ont rien à cirer, mais juste pour garder le pouvoir.

Donc, la cryptomonnaie est juste une aberration de plus qui permettra à l'homme d'être confronté au désordre climatique un peu plus tôt dans l'histoire de l'humanité. Et pour conclure sur une note plus légère, "grâce" au minage tout le monde paye les cartes graphiques un peu plus cher, donc vraiment, merci pour le cadeau...



https://www.phonandroid.com/il-achet...-par-mois.html

Et j'allais oublier ta comparaison avec l'or qui est juste ridicule. L'or est aux antipodes des cryptomonnaies, puisque un lingot d'or est bien palpable lui. Entre un coffre de lingots d'or et un coffre remplit de disque durs de Bitcoins, je sais lequel se ferait dévaliser en premier. Et en dehors de la valeur marchande, avec de l'or je peux fabriquer quelque chose, alors qu'avec tes Bitcoins... L'or est intemporel, ce métal à toujours eu de la valeur depuis la nuit des temps. Le Bitcoin n'est rien à côté et sûrement pas une valeur refuge. Tu vas perdre de l'argent mon gars et ça ne me fera ni chaud ni froid.
5  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 15/02/2021 à 6:57
Ton paiement en boulangerie se fait en euros, pas en cryptomonnaie. Ta carte t'est délivrée par un établissement de crédit/banque, enfin un organisme qui a un numéro ORIAS et régi par le code monétaire et financier, même si c'est un néobanque. C'est cet organisme qui va payer le commerçant en euro. et il ne te le feras pas gratuitement, il y a une contrepartie.

Ton salaire, tu ne le reçois pas en bitcoin, même si tu le déposes chez cet organisme qui te le converti en bitcoins

Le bitcoin ou autres cryptomonnaies n'ont pas cours légal, que cet organisme accepte de te convertir ton portefeuille de cryptomonnaie en euros pour te fournir une carte de paiement n'en fait pas un moyen de paiement. C'est un peu comme un compte titre, pour avoir des euros, il te faut vendre ces titres (si il sont pas bloqués comme de l'assurance-vie), à leur cours actuel pour des actions par exemple. Si tu as placé 1000 euros en actions sur ton compte titres, tu n'a aucune garantie de récupérer ces 1000 euros dans 3 jours : ça peut être plus, ça peut être moins. Et le bitcoin n'est pas coté en bourse, ce qui n'empêche pas les boursicoteurs de l'utiliser, au même titre que de spéculer sur la valeur de plusieurs tonnes de blé ou de spéculer sur la hausse ou la baisse d'une valeur sans même acheter de titres de cette valeur (voir affaire gamestop).

Les cryptomonnaies ne vont pas mettre fin à la banque comme on la connait. Ca va probablement changer les banques comme on l'entend actuellement, et ça va être un outil supplémentaire comme le chèque l'a été en plus de la monnaie, puis ensuite les effets de commerces, la carte bleue, etc.
4  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/02/2021 à 13:27
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pour certaines personnes ce sont des objets de spéculation comme les pantalons à une jambe de Shlomo, David, Jonathan et Moshé.
Tant que tu vends ton stock avant que le cours ne s'effondre tout va bien. Par contre les derniers arrivés vont tout perdre. (les marchés sont des casinos, souvent le monde entier paie les erreurs des financiers, pendant qu'eux touchent des parachutes dorés).
Oui... Et pour citer Warren Buffet : "C'est lorsque la marée descend que l'on voit ceux qui se baignent à poil..."
3  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/02/2021 à 8:39
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est quand même une belle histoire, et en plus ça montre bien au grand public que les hedge funds font n'importe quoi.
C'est une belle histoire, mais juste sur le papier, quand on refuse de voir ce qui ne nous plait pas. Au final c'est les financiers qui gagnent et les personnes qui ont acheté des actions au dessus de leur prix pensant battre les hedge funds sont celles qui vont y perdre.
Je pense qu'on a pas attendu cette affaire pour savoir que les investisseurs font n'importe quoi, depuis au moins 2008, tout le monde est au courant. Ce qui manque c'est de la volonté politiques, pas des actions désordonnées.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je n'y crois pas, mais on ne le saura peut-être jamais avec certitude puisque le bitcoin ne s'effondrera peut-être pas avant le dollar ou l'euro.
Globalement le cours de toutes les cryptomonnaies suit le Bitcoin. Donc ça semble plutôt probable.
2  0