IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

6G : dirigé par Nokia et Ericsson, le projet Hera-X a reçu un financement de la Commission européenne
Et rassemble les principaux acteurs de l'industrie en Europe pour la recherche autour de la 6G

Le , par Stéphane le calme

79PARTAGES

10  0 
Avec Nokia a sa tête, le projet Hexa-X a reçu un financement de la Commission européenne dans le cadre du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne, une étape importante vers le rassemblement des principaux acteurs de l'industrie en Europe pour prendre les devants dans la promotion de la 6G. Les parties prenantes représentent la chaîne de valeur complète des futures solutions de connectivité allant des fournisseurs de réseaux, des fournisseurs de services de communication, des secteurs verticaux et des fournisseurs de technologie, ainsi que les instituts européens de recherche en communication les plus importants.

Les technologies sans fil sont essentielles pour la société et l'économie d'aujourd'hui et leur importance continuera d'augmenter régulièrement avec la 5G et son évolution, permettant de nouveaux écosystèmes et services.

La décision de placer Nokia a la tête du projet n’est pas anodine. Nokia a été à l'avant-garde de la commercialisation de chaque génération de technologie sans fil, du premier appel GSM aux réseaux 5G en passant par les réseaux 4G. Nokia Bell Labs, la branche de recherche industrielle de Nokia, a été le pionnier de bon nombre des innovations technologiques fondamentales utilisées pour développer les normes 5G. Celles-ci incluent Massive MIMO, l'accès mmWave, le codage et la conception de la pile radio 5G, qui ont permis les déploiements initiaux de la version 15 de 3GPP. Nokia Bell Labs développe également des catalyseurs pour les prochaines versions 3GPP 16 et 17 qui sont essentiels pour la transformation numérique des secteurs verticaux industriels, tels que la 5G New Radio (NR) dans les bandes de spectre sans licence, NR-Light pour prendre en charge l'IdO massif avec un débit moyen capteurs et localisation.

S'appuyant sur ce solide héritage, Nokia dirige le processus conjoint de recherche et de pré-standardisation 6G et Nokia Bell Labs recherche déjà les technologies fondamentales qui composeront la 6G. Nokia s'attend à ce que les systèmes 6G soient commercialisés d'ici 2030, suivant le cycle typique de 10 ans entre les générations.

Peter Vetter, responsable de la recherche sur l'accès et les appareils chez Nokia Bell Labs, a déclaré: « Même s'il y a encore beaucoup d'innovation dans la 5G avec la publication de nouvelles normes, nous explorons déjà la 6G dans notre laboratoire de recherche. À l'ère de la 6G, nous verrons des applications qui non seulement connecteront les humains aux machines, mais également connecteront les humains au monde numérique. Une telle connexion sécurisée et privée peut être utilisée pour des soins de santé préventifs ou même pour créer un réseau 6G avec un sixième sens qui comprend intuitivement nos intentions, rendant nos interactions avec le monde physique plus efficaces et anticipant nos besoins, améliorant ainsi notre productivité ».


Nokia Bell Labs, en collaboration avec le consortium Hexa-X, a identifié six défis de recherche à relever pour poser les bases techniques des systèmes sans fil 6G:
  • Connecter l'intelligence: les technologies AI / Machine Learning (ML) doivent être un outil vital et fiable pour une efficacité et une expérience de service considérablement améliorées, au service des humains.
  • Réseau de réseaux: plusieurs types de ressources doivent être agrégés pour créer un écosystème numérique qui se développe de plus en plus, intelligent et hétérogène, créant finalement un seul réseau de réseaux.
  • Durabilité: une infrastructure numérique optimisée en énergie pour une empreinte environnementale mondiale réduite des TIC, ainsi que des outils de numérisation efficaces et durables pour l'industrie mondiale, la société et les décideurs.
  • Couverture de service mondiale: solutions efficaces et abordables pour une couverture de service mondiale, reliant des endroits éloignés.
  • Expérience extrême: débits binaires extrêmes, latences extrêmement faibles (imperceptibles), capacité apparemment infinie et localisation et détection de précision.
  • Fiabilité: garantir la confidentialité et l'intégrité des communications et assurer la confidentialité des données, la résilience opérationnelle et la sécurité.

Outre Hexa-X, Nokia est activement impliqué dans d'autres initiatives de recherche européennes 6G telles que 6Genesis, un programme national 6G financé par l'Académie de Finlande et dirigé par l'Université d'Oulu, et Horizon Europe Smart Networks and Services, qui vise à assurer le leadership européen pour le développement et le déploiement de technologies et de services de réseau de nouvelle génération, tout en accélérant la numérisation de l'industrie européenne.

La vision de Hera-X et ses défis

Sur sa page de présentation, Hera-X rappelle qu'au cours des quatre dernières décennies, poussés par des innovations sans fil continues et par les besoins du marché, les réseaux mobiles et l'industrie des télécommunications ont considérablement transformé la société humaine et la vie de milliards de personnes. L’objectif principal est toujours de répondre aux besoins des gens de communiquer partout et à tout moment. Depuis l'époque de la 4G, l'accent a été mis sur la fourniture d'une infrastructure numérique qui prend également en charge les services professionnels, les secteurs verticaux et la communication de machine à machine. Avec l'avènement de la 5G, ce mouvement a été considérablement amplifié. La 5G devrait ouvrir la voie à la numérisation et à la transformation de secteurs industriels clés tels que les transports, la logistique, le commerce, la fabrication, la santé, les mines, les villes intelligentes et la sécurité publique. Cette tendance à la numérisation, rendant les industries plus connectées, automatisées et intelligentes, en conjonction avec l'intérêt prévu des consommateurs pour des services de plus en plus exigeants (par exemple, AR / VR à grande échelle) se poursuivra. Par conséquent, le besoin de services de connectivité devrait continuer à croître de manière exponentielle et nécessitera des débits de l'ordre de centaines de Gbps à Tbps.


Mais ce n'est pas tout.

Selon Hera-X, alors que la 5G va nous permettre de consommer des médias numériques partout et à tout moment, la technologie du futur devrait nous permettre de nous intégrer dans des mondes entièrement virtuels ou numériques. Pour Hera-X, dans le monde de 2030, l'intelligence humaine sera augmentée en étant étroitement couplée et étroitement liée au réseau et aux technologies numériques. Grâce aux progrès de l'intelligence artificielle, les machines peuvent transformer les données en raisonnement et en décisions qui aideront les humains à mieux comprendre et agir dans notre monde. Alors que les machines domestiques et industrielles d'aujourd'hui se transforment en essaims de robots et de drones polyvalents, de nouvelles interfaces haptiques et de pensée homme-machine pour les contrôler de n'importe où devraient faire partie intégrante du futur réseau. Comme l'illustre la figure ci-dessus, Hera-X envisage un avenir dans lequel l'expérience quotidienne sera enrichie par l'unification transparente des mondes physique, numérique et humain, obtenue grâce aux nouvelles technologies de réseau et d'appareils. Une telle transformation générera sans aucun doute des opportunités économiques et des défis sociétaux sans précédent alors que nous nous rapprochons de la période 2030; en outre, cela nécessitera un changement fondamental dans la conception des réseaux mobiles. Plusieurs exigences clés doivent être conciliées, telles que la façon de desservir le trafic en forte croissance et l'explosion du nombre d'appareils et de marchés, tout en respectant les normes les plus élevées possibles en matière d'efficacité énergétique, de sécurité et d'efficacité dans le déploiement (couverture) et l'exploitation, et en permettant un développement durable croissance de manière fiable - tel est le contexte de la vision des réseaux sans fil 6G.

Le projet Hexa-X va démarrer le 1er janvier 2021, pour une durée prévue de 2,5 ans. Nokia est le chef de file du projet pour Hexa-X, en étroite collaboration avec un consortium solide de partenaires européens : Atos, CEA, Intel, Orange, Siemens, Telefónica, TIM, etc. La 6G devrait arriver d’ici une dizaine d’années, suivant le cycle classique de renouvellement dans le monde de la téléphonie mobile

Source : Hera-X

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?

La Chine a lancé le premier satellite 6G au monde, alors que nous ne savons même pas encore ce qu'est la technologie 6G
La Corée du Sud va lancer un projet pilote 6G en 2026. Le pays devrait dépenser environ 169 millions de dollars sur une période de cinq ans pour développer cette technologie
La 6G serait 100 fois plus rapide que la 5G, des universitaires présentent déjà une puce capable de transmettre des données à une vitesse de 11 gigabits par seconde
Samsung : attendez-vous à la 6G en 2028, permettant des hologrammes mobiles et des jumeaux numériques, plus de débits et une latence divisée par 10

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 7:49
A une époque, il y avait au moins une cabine téléphonique dans chaque village de France et tout le monde était joignable. Aujourd'hui, les opérateurs ne sont toujours pas capables... ne veulent pas mettre de la 4G partout alors la 6G...
2  0 
Avatar de marc.collin
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 23:13
intéressant cependant est-ce que la commission européenne aura des redevances directs? un % sur les ventes, brevets...
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 15:39
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Il y a de la 2G/3G un peu près partout.
Et si vous êtes vraiment dans une zone paumée il y a moyen d'avoir internet par satellite et après il y a peut-être moyen d'avoir un système femto comme avec les freebox.

Le truc cool en ce moment c'est que la fibre optique se développe, elle arrive même dans des petits villages et c'est ça c'est le top du top.
Il serait vraiment temps de désactiver la 2G et la 3G car lorsque le téléphone cherche un réseau opé, ben il n'arrive pas vraiment à se décider, puis capter qqch en 3G aujourd'hui, bon courage ! Même la H+ qui fonctionnait pas mal durant un temps est devenu une vraie connexion d'escargot. Perso, dans mon village, j'ai la 4G+ pas de soucis... jusqu'à ce que je rentre chez moi
Ensuite pour l'internet, j'ai 20 mega pour le village qui se situe à 2km, 8 mega à l'entrée de mon village, à peine 1 mega arrivé chez moi...
L'internet par satellite à prix défiant toute envie de la prendre...
Et les box sont tout ce qu'il y a de plus basique donc elles font des choses basiques...
Ouais, la fibre, ce sera cool quand ce sera en fonction mais si c'est la même usine à gaz... quand on connaît la motivation des opérateurs dès que ça sort de la ville...
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/12/2020 à 3:24
Cette frénésie de xG ressemble de plus en plus à une arnaque par cavalerie.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 10:15
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de cette initiative ?
C'est la course entre la Chine, les USA et l'UE.
Tout le monde veut vendre des antennes et probablement surveiller les communications qui les traversent.

La Chine a gagné la course à la 5G, donc les USA sont mécontents.

Citation Envoyé par Acheumeuneu Voir le message
Aujourd'hui, les opérateurs ne sont toujours pas capables... ne veulent pas mettre de la 4G partout alors la 6G...
Il y a de la 2G/3G un peu près partout.
Et si vous êtes vraiment dans une zone paumée il y a moyen d'avoir internet par satellite et après il y a peut-être moyen d'avoir un système femto comme avec les freebox.

L'objectif de la 5G ou de la 6G ne sera jamais de couvrir toute la France. L'objectif c'est de pousser à la consommation. Donc on vise les grandes villes en priorités.
Le plan d'action de la Commission européenne pour la 5G
Présenté en septembre 2016, le plan d'action de la Commission européenne pour la 5G prévoit un calendrier européen commun pour un lancement commercial coordonné des services de 5G en 2020, notamment la couverture 5G d'une grande ville ar Etat membre en 2020 et de toutes les zones urbaines et principaux axes de transport en 2025.
Le truc cool en ce moment c'est que la fibre optique se développe, elle arrive même dans des petits villages et c'est ça c'est le top du top.
0  0 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/12/2020 à 13:47
il faudra mettre une antenne devant la porte du domicile isolé
Non il y a des villages entier ou ça passe mal. Après je pense que ce sont souvent les maires qui ont refusé les permis de construire d'antennes. Mais au delà de ça, il y a une fracture de plus en plus net entre les population privilégiées et les autres (plus modeste en ville comme en campagne). C'est ce qui me permet de penser que la 5G ne sera pas vraiment pour la France mais seulement pour des français coupé du monde (et encore plus la 6G) et pour des pays se développant bien mieux comme la Chine.

Il est évident que les débits ne monteront pas comme annoncé. Cela ne veut pas dire que le progrès va s'arrêter mais le 6G demande des fréquences qui ne passent pas au moindre nuage, pluie bâtiment... Je crois que la 6G est un truc de niche qui ne sortira jamais des villes. On atteints un peu les limite du modèle hertzien. Pour les campagnes il y aura des Starlink ou alors peut-être des communication quantiques dans 30-50 ans...
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/12/2020 à 14:05
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
C'est ce qui me permet de penser que la 5G ne sera pas vraiment pour la France mais seulement pour des français coupé du monde
La 5G sera d'abord disponible dans les grandes villes, ensuite elle va se répandre un peu partout (mais moins que la 4G car la fréquence utilisée est plus élevé, donc il faut plus d'antennes).

Citation Envoyé par abriotde Voir le message
le 6G demande des fréquences qui ne passent pas au moindre nuage, pluie bâtiment...
Je ne sais pas si les fréquences de la 6G ont déjà été choisies.
La 6G c'est pour 2030, donc il y a encore le temps.

Citation Envoyé par abriotde Voir le message
Pour les campagnes il y aura des Starlink
La fibre optique est présente dans plein de petits villages.
Il vaut mieux développer la fibre optique que les technologies de communication sans fil.
0  0 
Avatar de didier_ber
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 10:42
Il y a moins de zones blanches en 4G qu'il n'y en avait avec les cabines téléphoniques.
On ne peut pas comparer un système de points fixes (avec par définition pleins de zones sans) et un système mobile, où pour couvrir les zones dernières zones blanches il faudra mettre une antenne devant la porte du domicile isolé.
0  2