Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La 6G serait-elle 100 fois plus rapide que la 5G ? Elle permettrait même une diffusion sur la terre, dans l'espace et la mer,
Selon l'opérateur mobile japonais NTT DoCoMo

Le , par Stan Adkens

96PARTAGES

4  0 
Alors que le déploiement de la 5G n’est qu’à sa phase test dans la plupart des pays, le premier opérateur de téléphone mobile japonais a publié en janvier un livre blanc décrivant, non seulement, l’évolution de la technologie 5G, mais également, le développement de la sixième génération (6G) des standards pour la téléphonie mobile qui devrait remplacer la 5G dans au moins 10 ans. Alors qu’à terme, les réseaux 5G devraient atteindre des débits de données de 10 Gb/s – ce qui est 100 fois plus rapide que la 4G LTE actuellement utilisée à travers le monde – , la firme estime que les débits maximums dépasseront les 100 Gb/s, soit 100 fois plus rapide que la 5G et pourrait couvrir toute la Terre à partir des satellites.

La 5G promet des connexions ultrarapides qui, selon les évangélistes, vont transformer notre façon de vivre nos vies, allant des voitures autonomes aux lunettes de réalité augmentée en passant par le téléchargement d'un long métrage sur votre téléphone en quelques secondes. Ce type de réseau devrait favoriser le cloud computing, l'intégration et l'interopérabilité des objets communicants et des smartgrids (réseaux électriques intelligents) et autres réseaux dits intelligents, dans un environnement domotisé et une « ville intelligente ». Mais alors que la 5G n’est pas encore opérationnelle dans la plupart des pays, NTT DoCoMo prévoit une couverture mondiale par 6G rendue possible par les satellites dans l’espace.


L’opérateur japonais précise que ses laboratoires ont commencé à expérimenter la 5G dès 2010. Et même si la 5G peine encore à se répandre et que les mobiles compatibles ne sont pas encore nombreux, la firme japonaise serait déjà passée à la phase d’amélioration de la 5G, tout en planchant sur la sixième génération de réseau mobile. Côté technique, la 6G devrait fonctionner à partir d'ondes dont le spectre sera très large, lit-on dans le livre blanc de la firme. L'opérateur serait d'ailleurs parvenu à tester des fréquences allant au-delà de 150 GHz dès 2018. C’est ainsi que DoCoMo estime que les débits maximums dépasseront les 100 Gb/s.

Selon le libre blanc, avec la 6G, l'intelligence artificielle va se retrouver propulsée à des niveaux que l'on ne peut pas encore prédire. Cette 6G, dont les prémices sont prévues d'ici dix ans, selon DoCoMo, devrait aussi finaliser la fiabilité des voitures autonomes en raison d'une latence pratiquement réduite à quasi-néant. Selon les estimations des scientifiques, elle pourrait être ramenée à moins d'une milliseconde.

Avec ces débits monstrueux et une latence réduite, la future 6G réglerait la problématique des zones blanches ou mal desservies. En permettant une diffusion sur terre, dans l’air, dans l’espace et la mer, la couverture serait mondiale avec des débits de plusieurs Gbps partout. Avec un temps de latence de moins d’1 milliseconde, les voitures autonomes, ainsi que tous les appareils connectés également autonomes verraient leur disponibilité et leur fiabilité permanente. L'opérateur évoque même le concept de « fusion cyberphysique », où le traitement massif des données permettrait de modéliser le monde dans ses moindres détails.

La 6G devrait également résoudre les problèmes sociaux. Selon la firme, « Le monde devrait devenir un lieu où toutes les personnes, les informations et les biens sont accessibles partout dans une expérience ultra-réaliste, et où les contraintes de lieu et de temps de travail sont complètement éliminées. Cela permettra d'éliminer radicalement les disparités sociales et culturelles entre les zones rurales et urbaines, d'éviter la concentration urbaine des populations et de promouvoir le développement local. Cela peut également rendre la vie des gens plus détendue », lit-on dans le livre blanc.


Huawei se penche également déjà sur la 6G

NTT DoCoMo n’est pas la seule firme à avoir commencé à travailler sur la 6G. Cette ambition est partagée avec d'autres équipementiers asiatiques, tels que le chinois Huawei qui a vu son marché se rétrécir, étant coincé dans une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine alors que le géant de la communication s’apprêtait à déployer la 5G pour ses clients internationaux.

Malgré ses déboires actuels, Huawei continue de se projeter. En septembre 2019, Ren Zhengfei, fondateur et PDG de l'entreprise, annonçait que ses équipes de recherche et développement se penchaient déjà sur la 6G, la génération de réseau télécom qui arrivera après la 5G. Au cours du même mois, Richard Yu, un autre dirigeant de la firme, est allé un peu plus loin avec des promesses spectaculaires au micro de la télévision chinoise CCTV, en affirmant que la 6G permettrait de créer une voie de communication complète dans l'air, l'espace, la terre et la mer. La bande des ondes millimétriques de la 5G sera étendue à la bande des ondes térahertz et la vitesse de transmission des données devrait être jusqu'à 100 fois plus rapide que celle de la 5G.

Richard Yu a également évoqué rapidement les possibles usages de la 6G. Selon lui, elle sera utilisée « par les objets connectés, l'industrie, les voitures autonomes, les usines ». Des usages qui devraient déjà se développer avec la 5G.

En février 2019, alors que le monde technologique faisait des mains et pieds pour finaliser les normes 5G afin de voir le plus rapidement possible les appareils compatibles 5G sur le marché, et alors que les acteurs de la téléphonie mobile ne pensaient pas encore au successeur de la 5G, le président américain Donald Trump a été l'un des premiers à évoquer la 6G. Il a, à l’époque, annoncé dans un tweet qu’il souhaite avoir « la technologie 5G, et même la 6G, aux États-Unis dès que possible ». Il ajoute qu’elle « est beaucoup plus puissante, plus rapide et plus intelligente que la norme actuelle. Les entreprises américaines doivent redoubler d’efforts ou seront laissées pour compte ». « Il n’y a aucune raison que nous soyons à la traîne sur… ».

Bien évidemment, M. Trump avait fait l’objet de nombreux critiques par des internautes, dont l’un d’entre eux disait « Donald, je te donnerai un million de dollars si tu peux me dire ce que signifient la 5G et la 6G. Ou même ce qu’est la 4G. Ou ce que 4 plus 4 est ». Cependant, quelques mois après, les dirigeants de Huawei ont annoncé des recherches en cours sur la 6G, suivi par NTT DoCoMo en janvier 2020. Toutefois, aucune recherche sur la 6G n’est encore annoncée du côté des Etats-Unis, en attendant le déploiement de la 5G.

Ces nouvelles de la future 6G ne devraient certainement pas fait plaisir aux anti-5G. Par ailleurs, plusieurs commentateurs mettent en doute la crédibilité des perspectives pour le développement de la 6G annoncées par la firme japonaise. Un autre a critiqué la consommation d’énergie que cela pourrait engendrer. « À une ère où la sobriété énergétique devrait être la règle, continuer de produire des milliers d'antennes pour aller un peu plus vite me paraît être une aberration », a-t-il écrit. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sources : NTT DoCoMo, Huawei Central

Et vous ?

Que pensez-vous de ces perspectives de développement de la 6G ? Pertinentes ou exagérées ?
Quels commentaires faites vous de la vitesse de la future 6G (100 fois plus rapide que la 5G) annoncée par NTT DoCoMo et Huawei ?

Lire aussi

USA : Trump appelle au déploiement de la technologie 6G dès que possible, un Tweet qui n'a pas manqué de faire réagir de nombreux internautes
Angleterre : Cisco teste le déploiement de la 5G en milieu rural dans l'industrie agro-alimentaire, avec des « vaches connectées »
Huawei présente la première puce tout-en-un 5G, qui peut être ajoutée à un appareil afin d'activer la 5G
Le coronavirus serait-il lié à la 5G ? Les allégations d'une liaison entre le virus et la technologie circulent sur Internet, les célébrités et influenceurs amplifiant la conspiration

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gallima
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/05/2020 à 21:44
Comment le débit 5g puis 6G peut-il améliorer l'intelligence artificielle ? J'ai du mal à faire le lien entre les deux.

Je connais des gens qui parlent très vite, ils ne sont pas plus intelligent grâce à cela.
9  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/05/2020 à 9:20
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Et on fait comment pour couvrir la terre et l'espace à des fréquence pareil ? Parce que le principe c'est quand même que plus la fréquence augmente et plus la portée diminue. La "vraie" 5G sur des onde millimétrique on dépasse déjà à peine les quelques centaines de mètre sans obstacle.
C'est exact : plus on monte en longueur d'ondes et plus la portée diminue, seuls remèdes connus :

  • Augmenter la puissance de l'émetteur (des relais)
  • Multiplier les émetteurs (les relais)


Dans les deux cas c'est pas neutre à la fois en termes de consommation électrique et de maillage

Deux autres point à prendre en compte :

Les rayonnements térahertz ont un fort pouvoir pénétrant. Ils permettent potentiellement de voir à travers de nombreux matériaux non conducteurs et ne contenant pas d'eau (tels que les vêtements, le papier, le bois, le carton, les plastiques…). Ils sont peu énergétiques et non-ionisants (1 THz correspond à une énergie de photon de 4,1 meV, soit sensiblement moins que l'énergie d'activation thermique à température ambiante) ce qui les rend a priori peu nocifs3.
C'est plutôt pas mal à priori, sauf en cas de surfaces composées de matériaux conducteurs, d'eau, etc... qui dégradent fortement ces fréquences.
Donc si je ne m'abuse un jour de pluie ou une journée de bruine dans le nord et t'as plus de signal...

La forte absorption de l'eau aux fréquences THz témoigne d'une forte interaction entre les échantillons biologiques et les ondes THz. En effet, ces ondes mettent en vibration/rotation les molécules d'eau polaires et excitent les liaisons de faible énergie intermoléculaires (liaison hydrogène...) au sein de l'eau, des protéines... Se profilent ainsi de nombreuses applications de la spectroscopie THz au domaine biologique avec par exemple l'étude d'hydratation et de conformation de protéines, d'hybridation de l'ADN, la détection de certaines cellules cancéreuses (anormalement riches en eau)...
Ça nous promet des débats encore plus enflammés que la 5G je crois !!!
6  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/05/2020 à 9:03
L'opérateur serait d'ailleurs parvenu à tester des fréquences allant au-delà de 150 GHz dès 2018
La bande des ondes millimétriques de la 5G sera étendue à la bande des ondes térahertz
Et on fait comment pour couvrir la terre et l'espace à des fréquence pareil ? Parce que le principe c'est quand même que plus la fréquence augmente et plus la portée diminue. La "vraie" 5G sur des onde millimétrique on dépasse déjà à peine les quelques centaines de mètre sans obstacle.

En tout cas , ca me surprend toujours autant d'avoir des gros débit sur mobile. Déjà en 4G quand on touche les 200+mb je trouve ca complètement fou
4  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/08/2020 à 12:37
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
- la DDR4 ça ne sert à rien, moi je reste en DDR2
mais c'est le cas (pour un particulier) la ddr4/ddr5 n'apporte rien par rapport a la ddr3 enfin très très peu dans les programmes... enfin quoique cela force les constructeur a faire des barrette avec plus de ram donc pour le consommateur d'avoir plus de ram (pour moins cher techniquement mais ce n'est pas vraiment le cas jusqu'a aujourd'hui)
meme chose pour le pci4 par rapport au pci3, un surcoût inutile aucun gpu ou ssd n'en a besoin, dans le futur peut etre mais meme pour du gaming 4k les débits pci4 ne serve a rien donc peut etre pour le 8K mais d'ici la...
et pas sur que la 8K soit vraiment utile sur nos petit écran de 70 pouces max

on arrive a une saturation technologique, sur un smartphone on voit pas la différence entre du FHD et de la 4k, sur un télé difficilement et sur un écran pc oui.
plusieurs tests de style boite noir sur des gamers pro montre que au dela de 90hz la différence était peut visible et personne n'arrive a faire la différence entre du 120 et du 144hz et du 240hz.
le marketing arrivera toujours à innover mais pas notre corps, on peut faire des souris capable de supporter 10000 click par secondes ou des clavier capable d'avoir 11 touches de maintenue simultanément cela sert plus trop à grand chose.

une fois atteint le jeux video photo réaliste en 4k 120fps il va etre difficile de justifier l'achat d'un nouveau gpu/cpu
a moins de d'avoir un imax 8k HDR+++ avec surround 12.4 dans son salon
4  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/05/2020 à 8:57
Citation Envoyé par gallima Voir le message
Je connais des gens qui parlent très vite, ils ne sont pas plus intelligent grâce à cela.
Celle ci elle mérite au moins +10
2  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/05/2020 à 13:27
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
La 6G serait-elle 100 fois plus rapide que la 5G ?

[…] Alors qu’à terme, les réseaux 5G devraient atteindre des débits de données de 10 Gb/s – ce qui est 100 fois plus rapide que la 4G LTE actuellement utilisée à travers le monde – , la firme estime que les débits maximum [de la 6G] dépasseront les 100 Gb/s, soit 100 fois plus rapide que la 5G […]
Comment ça, 100 fois ? De 10 Gb/s à 100 Gb/s chez moi ça fait seulement 10 fois plus vite, non ?

Quant à la phrase "ce qui est 100 fois plus rapide que la 4G LTE actuellement utilisée", elle laisse supposer que la 4G LTE tournerait donc à 100 Mb/s, ce qui est une grosse moyenne vu qu'il semblerait que ça aille de 10 Mbit/s à 3 Gbit/s.
Bref…
3  1 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/05/2020 à 11:41
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Jouer sur smartphone ? Bizarre...

Dans l'article il y a écrit qu'une faible latence pourrait être utile pour les voitures :

Un jour il y a aura peut-être des voitures autonomes qui seront autorisées à circuler. Elles auront besoin d'être connectées en permanence.

Mais sinon je suis d'accord avec tout le monde, regarder des vidéos 4k en streaming sur son téléphone ça n'a pas de sens, pour apprécier une grande définition il faut avoir un grand écran, le problème de la 4G c'est qu'elle ne couvre pas partout et la 5G aura une couverture encore plus faible.
ok mais du coup c'est plus des voitures autonomes mais des voitures connectées non ?
2  0 
Avatar de Nayte
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/05/2020 à 13:09
Petite réflexion naïve (don't roast !!), si la 6G est si puissante qu'annoncée :

A priori c'est une catastrophe environnementale annoncée : mettre en place une architecture si lourde, avec la production de tous les équipements associés pour en tirer parti, tout ça pour regarder sa série Netflix pourrie en 8k dans une voiture autonome, à priori c'est l'inverse de ce qu'il faut faire.

MAIS.

Si c'est aussi puissant que ce qu'ils annoncent (plot twist : ça le sera pas, ce sont des belles annonces), alors peut être qu'on pourrait utiliser un effet rebond à l'envers ? Si la couverture de la 6G est si grande, si globale, si rapide, alors on peut "peut être" économiser les fonctions et routeurs wifis chez tout le monde. On peut peut être économiser du cablage, de l'équipement et de l'infrastructure, notamment pour cabler des grandes distances peu dense (le Larzac !)

Autre gain possible, si c'est aussi rapide et faible en latence qu'annoncé, alors on peut énormément économiser sur les systemes de stockage : pas besoin d'avoir un disque dur dans ma tour chez moi ET dans mon laptop, il me suffit d'avoir un systeme bootable chez moi et de booter à distance dessus, mon laptop devient juste un satellite. C'est un fonctionnement naturel pour linux, mais la disponibilité, la latence et les débits permettent d'aller plus loin.

Pareil, on économise sur l'OS et les perfs du smartphone : il lui suffit d'afficher ce qui est calculé à distance sur mon PC chez moi. Sans en arriver au streaming, il y a des possibilités technique pour faire des économies d'échelle.

Mon PC de bureau a Windows 10, alors que le PC de mon voisin a Windows 10 aussi : 99,9% de son répertoire c:\windows contient les mêmes fichiers que le mien : on peut économiser là-dessus.

Bref j'arrête de rêver ici, on va me jeter des cailloux; Mais que j'aime la technologie quand elle permet d'alléger les choses au lieu de les alourdir... On ne devrait d'ailleurs considérer un progrès, légalement, si et uniquement si cela permet de faire des gains environnementaux. "On perd sur la nouvelle infra ? Oui mais on gagne en décomissionnant ça et ça et ça..."...
2  0 
Avatar de lvr
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/08/2020 à 9:41
"science sans conscience n’est que ruine de l’âme"....
On dirait une bande de gamins tout fier de pisser plus loin que leurs voisins... Sans se rendre compte qu'ils vont bientôt uriner sur un cable électrique et cramer le monde (et le kekette au passage)...
2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/05/2020 à 9:31
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Ça nous promet des débats encore plus enflammés que la 5G je crois !!!
De là à dire que la 6G est la source d'une pandémie mondiale il n'ya qu'un pas
1  0