IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les États-Unis devraient accorder à Huawei une nouvelle licence d'exportation de 90 jours,
Qui permettra à l'entreprise de poursuivre ses activités avec les entreprises américaines, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

235PARTAGES

4  0 
La guerre commerciale qui dure depuis plusieurs mois entre les Etats-Unis et la Chine continue de faire de Huawei l’une des plus grandes victimes. Mais une entente qui permet à l’entreprise de continuer à acheter des fournitures aux entreprises américaines sera prolongée, a rapporté Reuters samedi. En effet, une interdiction faite, en mai dernier, par Washington au géant chinois des télécommunications d'exporter ses produits et d'acheter des marchandises américaines, empêchant ainsi les entreprises américaines (et les entreprises utilisant des technologies d'origine américaine) de faire des affaires avec Huawei, a été perçue comme une escalade majeure dans la guerre commerciale entre les deux principales économies du monde.

Mais le Département du Commerce a ensuite accordé que Huawei continue d'acheter des produits de fabrication américaine, peu de temps après l'inscription sur la liste noire de l'entreprise, dans le but de réduire au minimum les perturbations pour ses clients, dont beaucoup exploitent des réseaux dans les régions rurales d'Amérique. L’exemption de 90 jours, qui expire ce lundi 19 août, a permis au plus grand fabricant d’équipement de télécommunication au monde de soutenir des clients existants dans le secteur des téléphones intelligents et de l'infrastructure cellulaire.


« La licence générale temporaire donne aux exploitants le temps de prendre d'autres dispositions et au ministère l'espace nécessaire pour déterminer les mesures à long terme appropriées pour les Américains et les fournisseurs de télécommunications étrangers qui dépendent actuellement du matériel Huawei pour leurs services essentiels. Bref, cette licence permettra aux utilisateurs de téléphones mobiles et aux réseaux à large bande ruraux de Huawei de poursuivre leurs activités ». C’est ainsi que le ministère du Commerce a décrit l'exemption en mai dernier.

Cette « licence générale temporaire » sera prolongée pour Huawei pour 90 jours supplémentaires, ont déclaré des sources à Reuters. Selon ces sources, le nouvel accord est « attendu » pour être renouvelé ce week-end, et nous en saurons davantage après un entretien téléphonique attendu entre le président américain Donald Trump et le président chinois Xi Jinping. Toutefois, la situation concernant la licence, qui est devenue une monnaie d'échange clé pour les États-Unis dans leurs négociations commerciales avec la Chine, reste floue et la décision de la prolongation de l’exemption spéciale accordée à Huawei pourrait changer avant l'échéance de lundi, ont confié les sources à Reuters.

Huawei est pris dans la plus grande guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Bien que les deux pays se soient mutuellement taxés, les responsables américains de la sécurité ont mis en garde sur la possibilité que la compagnie de télécommunications maintienne des liens avec le gouvernement chinois et que cela puisse représenter une menace pour la sécurité des États-Unis. Après la signature d’un décret en mai par le président Trump, écartant Huawei du milieu des affaires aux Etats-Unis et dans ces pays alliés, plusieurs entreprises, comme Google, Microsoft, ARM et Infineon ont commencé à suspendre toute activité avec l’entreprise.

Les Etats-Unis accusent Huawei d’avoir de collaborer avec le gouvernement communiste chinois. Ils affirment que les téléphones intelligents et l'équipement réseau de Huawei pourraient être utilisés par la Chine pour espionner les Américains. Mais l’entreprise a toujours nié ces allégations. Dans un rapport publié cette semaine par le Wall Street Journal, le quotidien américain a affirmé que la société aidait aussi les gouvernements africains à espionner leurs citoyens, ce que Huawei a également nié.

Les négociations commerciales entre Washington et Pékin étaient interrompues en mai, mais une rencontre en marge du sommet du G20 en fin juin a relancé les échanges. Le Washington Post a rapporté, après la rencontre, qu’en échange d'une flexibilité sur Huawei, Trump a déclaré que la Chine avait accepté de gros achats de produits agricoles américains « presque immédiatement ». Mais il n'a révélé aucune précision et les responsables chinois n'ont pas confirmé l'offre. « Nous avons discuté de beaucoup de choses et nous sommes de retour sur la bonne voie », a déclaré Trump. « Nous allons voir ce qui se passe ».


En apportant des clarifications sur la déclaration de Trump, Larry Kudlow, président du Conseil économique national, a déclaré à Fox News que le département du Commerce « accordera quelques licences supplémentaires là où il y a une disponibilité générale » des pièces nécessaires, et que « les préoccupations en matière de sécurité nationale resteront primordiales ».

Cette semaine, le gouverement Trump, a aussi annoncé le report de ses 10 % de droits de douane sur les importations chinoises, fixant ainsi les droits de douane sur les téléphones portables, ordinateurs portables et autres biens de consommation, dans le but d'atténuer leur impact sur les ventes des vacances. Selon Reuters, ce retardement visait en partie à éviter de perturber les clients américains pour Noël. « Nous le faisons pour la saison de Noël, au cas où certains des tarifs auraient un impact sur les clients américains », a déclaré Trump à des journalistes au New Jersey.

En effet, le gouvernement Trump, qui a accusé la Chine de ne pas avoir honoré ses promesses d'acheter davantage de produits agricoles américains, envisage toujours d’imposer des droits de douane de 10 % sur des milliers de produits alimentaires, de vêtements et autres produits électroniques grand public chinois à compter du 1er septembre. Parmi ceux-ci figurent des montres intelligentes de fabrication chinoise Apple et Fitbit, des haut-parleurs intelligents d'Amazon.com Inc., Google et Apple, ainsi que des écouteurs et autres appareils Bluetooth, catégorie estimée à 17,9 milliards de dollars US.

Mais un représentant d'un groupe professionnel a déclaré que l'USTR les avait informés qu'il avait choisi de différer les droits de douane sur les articles pour lesquels la Chine fournissait plus de 75 % du total des importations américaines. Les catégories de produits pour lesquelles la Chine fournit moins de 75 % vont encore faire face à des tarifs le 1er septembre, a déclaré le représentant.

La prolongation de la licence spéciale répondrait-elle au besoin de desservir les clients existants de Huawei ou de répondre aux nombreuses demandes de licence spéciale des fournisseurs américains de Huawei pour continuer à vendre à l'entreprise. Le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré aux journalistes à la fin du mois dernier qu'il avait reçu plus de 50 demandes et qu'il s'attendait à en recevoir davantage, a rapporté Reuters.

Selon le rapport, sur les 70 milliards de dollars dépensés par Huawei pour l'achat de composants en 2018, quelque 11 milliards de dollars sont allés à des entreprises américaines comme Qualcomm, Intel et Micron Technology. Le département du Commerce s’est contenté de dire : « Lundi, je serai heureux de vous tenir au courant », lorsque Reuters a voulu savoir davantage sur l’affaire. Attendons de voir.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette prolongation de la licence spéciale de Huawei ?
Est-ce pour que Huawei continue d’assurer le service minimum aux clients existants ou pour permettre aux entreprises américaines de vendre à l’entreprise chinoise ?
Pensez-vous que la prolongation sera accordée ?

Lire aussi

G20 : l'administration Trump autorise les ventes américaines à Huawei, tandis que la Chine et les États-Unis reprennent les négociations commerciales
L'armée chinoise va remplacer le système d'exploitation Windows dans la crainte d'un epiratage américain, Elle ne fait pas non plus confiance à Linux
Très critiquée, la loi « anti-Huawei » pour sécuriser la 5G est désormais une réalité, mais elle ne discrimine pas un équipementier en particulier
La Chine s'apprête à publier sa liste d'entreprises étrangères jugées à risque et à bannir de son marché, comme l'ont fait les USA avec Huawei

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/02/2020 à 22:56
Qu’en pensez-vous ?

Que Huawei est surement coupable de ce dont l’accuse les USA, mais, et c'est un gros mais, il y a deux choses que je trouve cocasse :
- D'un je ne pense pas que le gouvernement US est la moindre preuve de ce dont il accuse Huawei, sinon ils les auraient volontiers fait "fuité"
- Et de deux, le gouvernement US accuse Huawei et donc la Chine de choses dont il est lui même coupable, par le biais des boites US / Israélienne et autres rachats effectué par leurs services d' "Intelligence" depuis une 30e d’année.

Donc, en suivant le raisonnement du gouvernement US retranscrit dans les plaintes déposés et si la sécurité et véritablement leurs but, alors personnes ne devraient utiliser de technologies US et associés, non ?

Il est schizophrènes le gouvernement US ou bien ?
12  0 
Avatar de Jeff_67
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2020 à 9:10
La conduite la plus raisonnable à tenir vis-à-vis de Huawei est de lui imposer les mêmes règles qu'aux entreprises européennes qui veulent travailler en Chine : JV avec un partenaire local qui détient 51% des parts, usines de production situées en Europe, 2/3 des pièces d'origine européenne, etc...
10  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 9:24
Citation Envoyé par pboulanger Voir le message
Subventionner des entreprises privées, ce n'est pas interdit par l'OMC? Les US ont bien fait condamner Airbus pour ça récemment, non?
Trump la loi c'est seulement quand ça l'arrange...
Pour une fois, je dirais que Trump est dans la même ligne que ses prédécesseurs. Les lois internationales ne sont valables pour les USA que si ça les arrange.
9  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 19/02/2020 à 19:22
Les européens ont compris que Trump est un gros bidon et que les Etats-Unis apparaissent de moins en moins comme un allié fiable en tout cas tant que Moumoutte sera au pouvoir.
9  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/07/2020 à 13:20
La démocratie n'est plus tendance. C'est le sentiment que j'observe sur les réseaux sociaux.
On en vient à préférer l'autoritarisme "éclairé" d'un Poutine ou d'un Xi Jinping en face d'une soupe politique insipide que nous offre nos parlements d'Europe Occidentale ou d'Amérique du Nord.
Bien sûr que nous partageons bien plus de valeur avec les Etats-Unis qu'avec la Chine. Il suffit de voyager un minimum pour s'en rendre compte.
Cela n'empêche pas que les Etats-Unis ont leur spécificités culturelles, tout comme l'Italie a les siennes.

Nous sommes les enfants d'Athènes.

Et nous sommes en train de renier notre héritage et notre civilisation en nous jetant dans les bras du nouveau Tsar de Russie ou du Parti Unique de la Chine et de sa République (sic) Populaire (re-sic).

Dans le discours anti-américain, je relève souvent notre propre aveux d'impuissance. On reproche souvent à autrui ce que nous aimerions pouvoir faire, mais que nous ne pouvons pas ou plus faire. C'est le drame de l'Europe.

Alors, on réécrit l'Histoire, en minimisant le rôle des Américains lors de la 2nde Guerre Mondiale. Pourtant, sans eux, sans leurs ressources industrielles, pétrolifères, et aussi humaines, nous serions encore sous domination Nazi. Dire le contraire n'est pas sérieux. L'URSS a certes beaucoup contribué à la victoire aussi, mais je suis heureux et reconnaissant que les Américains aient débarqué en Normandie et aient libérée la France, avant les Soviétiques. Le sort des états satellites sous occupation soviétique ne me fera jamais rêver.

La Chine est une dictature, tout comme l'Arabie Saoudite ou le Qatar. Ceux qui méprisent l'Arabie Saoudite et le Qatar (j'en fais partie), restez cohérent, méprisez la Chine.

Mais j'ai l'impression que c'est pourtant vers ça que nous souhaitons aller dans des discours de plus en plus nombreux sur la Toile. A vouloir juste un hypothétique bonheur, sans la liberté, nous n'aurons ni l'un, et ni l'autre.

Les responsables de la situation de la France, ils sont connus de tous, c'est nous-même. Pas juste le Président, pas juste le Premier Ministre, pas les députés et la classe politique forcément corrompue et/ou incompétente. Mais à toi et à moi.

Le venin qui circule sur la Toile envers tout ce qui ne va pas, c'est surtout le reflet de notre propre lâcheté, de notre propre manque de courage, de notre propre passivité que nous déplorons.

Il y a un vrai combat à mener. C'est un combat envers nous-même.
9  1 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 7:59
Subventionner Ericsson et Nokia ? Pourquoi pas, à condition que l'argent aille dans la R&D (les ingénieurs) et pas dans la poche des dirigeants et des commerciaux...
8  1 
Avatar de jopopmk
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/02/2020 à 9:05
Ils ont des preuves mais ne veulent pas les diffuser, je vois donc deux possibilités :
- pas de preuve réelle, simple discrimination, ou
- ils peuvent utiliser ces failles pour le propre intérêt.
7  0 
Avatar de pemmore
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/01/2021 à 21:38
Les Américains ont tout de même fait un drôle de choix avec cet olibrius, j'ai bien du mal à trouver un homme politique français aussi naze , Déroulède un peu, mais Déroulède était un poète celui-ci est un bouseux de la dernière espèce.
Du coup les fabriquants de puces se cherchent de partout de nouveaux fournisseurs, heureusement la production automobile est à minima avec la covid.
Le grand projet de fabrication de puces européennes (surtout françaises) il faudra sans doute 10 ans; dommage d'avoir laissé choir Alcatel et ses lignes de production quasiment neuves en Normandie.
C'est triste à dire, mais que ces choix débiles se retournent contre les Américains eux-mêmes ne seraient que bien mérités.
9  2 
Avatar de pboulanger
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/10/2019 à 8:58
Subventionner des entreprises privées, ce n'est pas interdit par l'OMC? Les US ont bien fait condamner Airbus pour ça récemment, non?
Trump la loi c'est seulement quand ça l'arrange...
6  0 
Avatar de nl.smart
Membre actif https://www.developpez.com
Le 12/02/2020 à 8:00
Bonjour,

Nombreux sont ceux qui ont des preuves que les states peuvent espionner les réseaux de télécommunications, dans le cas présent l’hôpital se moque de la charité.

https://www.developpez.net/forums/d2...dward-snowden/
6  0